Mike Hammer: l’entretien entre le président congolais et Kamala Harris reflète l’appréciation de l’administration Biden pour le rôle que Félix Tshisekedi joue en tant que président de l’UA
ACTUALITE.CD

Michael A. Hammer, ambassadeur des USA en poste à Kinshasa, a commenté l’entretien vendredi entre Félix Tshisekedi et Kamala Devi Harris, vice-présidente des Etats-Unis d’Amérique.

Le diplomate a souligné que cet entretien de près d’une heure a couvert les nombreux domaines dans lesquels les États-Unis travaillent en partenariat avec la RDC « et reflète l’appréciation de l’administration Biden pour le rôle important que le président Tshisekedi joue en tant que président de l’Union africaine ». 

Selon lui, l’administration Biden espère renforcer et accroître le Partenariat privilégié pour la paix et la prospérité conclu par les États-Unis et la RDC, « afin d’inclure des efforts communs pour lutter contre le changement climatique, en mettant particulièrement l’accent sur l’importance de protéger la forêt tropicale ». 

Ce Partenariat privilégié américano-congolais pour la paix et la prospérité a été établi en avril 2019 lors de la première visite du président Tshisekedi aux États-Unis. Il est censé renforcer les liens entre les deux nations en mettant l'accent sur l'amélioration de la gouvernance, la promotion de la paix et de la sécurité, la lutte contre la corruption, la promotion des droits de l'homme et la création de conditions permettant des investissements américains plus accrus et la prospérité du peuple congolais.

Lire aussi: RDC-USA: Kamala Harris s’est engagée à travailler avec le gouvernement congolais pour faire progresser l’éducation des filles et renforcer les opportunités économiques pour les Congolais

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une