RDC-USA: Kamala Harris s’est engagée à travailler avec le gouvernement congolais pour faire progresser l’éducation des filles et renforcer les opportunités économiques pour les Congolais
ACTUALITE.CD

Kamala Devi Harris, vice-présidente des Etats-Unis d’Amérique, s’est entretenue vendredi avec Félix Tshisekedi. Selon les services de l’ambassade américaine et ceux de la présidence de la RDC, la vice-présidente a félicité le président Tshisekedi pour sa prise de fonction en tant que président de l’Union africaine. 

Les deux personnalités ont discuté de la Covid-19, des récentes flambées d’Ebola et des possibilités économiques. Ils se engagés à travailler ensemble pour renforcer la sécurité sanitaire, accroître le commerce et les investissements régionaux et pour répondre aux défis posés par le changement climatique. 

« La vice-présidente s’est engagée à travailler avec le gouvernement de la RDC pour faire progresser l’éducation des filles et renforcer les opportunités économiques pour tous les Congolais », dit l’ambassade américaine. 

Il est vrai que la fréquentation scolaire au primaire a progressé de 61% (2007) à 74,8% (2010), puis à 80,4% en 2013-2014. On note cependant des disparités importantes. A Kinshasa, seuls 13% des enfants et adolescents de 6-11 ans sont en dehors de l’école, alors que cela concerne 40% des enfants au Nord Kivu

Kamala Devi Harris a souligné les inquiétudes sérieuses des États-Unis à l’égard des rapports faisant état de violations importantes des droit de l’homme et d’une détérioration de la crise humanitaire dans la région du Tigré, en Éthiopie. 

Les deux personnalités ont convenu de travailler ensemble pour réduire les conflits, soutenir le dialogue et assurer la paix dans l’Est de la RDC et dans la région. 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une