Mardi 26 janvier 2021 - 10:40

Breaking news

Raymond Tshibanda recommande aux députés FCC "de ne pas signer les listes de présence, mais de faire une motion exprimant la position de la famille politique de Joseph Kabila"
Plénière de l'Assemblée nationale/ACTUALITE.CD.

Alors qu’une plénière est convoquée ce mardi 26 janvier à l’Assemblée nationale pour traiter la motion de censure initiée contre le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba et son gouvernement, le Front Commun pour le Congo (FCC) continue d’insister sur le fait que le bureau d’âge « va au-delà des prérogatives » lui reconnues et par le règlement intérieur et même par l’arrêt de la Cour constitutionnelle.

Dans un message adressé aux chefs des partis ainsi que regroupements politiques membres du FCC, Raymond Tshibanda appelle les députés de cette famille politique à se présenter dans la salle de plénière, non pas pour prendre part au débat sur l’examen de cette motion mais plutôt faire une motion rappelant la position “constante” du FCC.

« En prévision de la Plénière de demain ( ce mardi Ndlr), il est demandé à tous les Députés FCC : de ne pas signer les listes des présences; d'entrer dans la salle, non pas pour siéger et prendre part au débat, mais plutôt pour faire une motion, exprimant la position du FCC ci-haut rappelée », lit-on dans cette correspondance signée par Raymond Tshibanda, Président de la Cellule de crise.

Et de poursuivre :

« Une fois la motion faite, ou en cas de refus de parole au porteur de la motion, quitter tous la salle ; Une fois dehors, faire une déclaration à la presse expliquant la position du FCC et le sens de la sortie de ses Députés ».

Pour le FCC, aux termes de la Constitution, du Règlement Intérieur de l’Assemblée nationale et des Arrêts de la Cour Constitutionnelle sur le bureau d'âge, la compétence de ce dernier est strictement limitée à deux matières, à savoir : l’examen de la pétition contre le Questeur Adjoint et l'élection des membres du bureau définitif. 

Cependant, insiste le FCC, « l'examen de toute autre manière sous la présidence du Bureau d'âge constitue donc une violation flagrante des textes précités ».

Japhet Toko

 

 

 

 

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une