Nord-Kivu : le gouvernement provincial s’active pour inhumer les corps des victimes des pluies diluviennes de Sake
Inondations à SAKE. Ph/ACTUALITE.CD

Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu a dépêché ce lundi 16 novembre 2020 à Sake, dans le territoire de Masisi, le commissaire général en charge des affaires humanitaires, Descartes Bamwisho, après la mort de 5 personnes suite aux pluies diluviennes qui se sont abattues la veille dans la localité Kimoka, groupement Kamuronza.

« Le bilan que nous avons récolté à 9h30 est de 5 personnes mortes, 4 disparues, une personne rescapée et plusieurs dégâts matériels dont des maisons emportées. De l’autre côté de cette entité, il y a une grande végétation. Il y a des collines, il y a presque tous les paramètres réunis pour que la pluie soit chaque jour. On ne peut pas chronométrer une catastrophe naturelle. Elle peut venir à n'importe quand. Je vais donc à Sake pour faire un état des lieux. Mais déjà ce que nous allons faire dans l'urgence, c'est de faciliter l’enterrement digne de ces compatriotes qui nous ont laissés», a dit Descartes Bamwisho à ACTUALITE.CD peu avant son départ.

Le 1er octobre dernier, au moins 11 morts et plusieurs disparus  ainsi que des dégâts matériels importants ont été enregistrés après des pluies diluviennes qui se sont abattues au village Rutoboko, à 2 Km de Sake, en territoire de Masisi. Le Président de La République qui a séjourné à Goma quelques jours après s’était rendu à Sake pour compatir avec les victimes de cette calamité. Sur place, il avait promis l'assistance du gouvernement central qui y a été distribuée depuis quelques jours.

Jonathan Kombi, à Goma

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une