RDC : Godefroid Mayobo exclu définitivement du PALU pour “usurpation” du pouvoir
Photo d'illustration/droits tiers

Le parti Lumumbiste Unifié (PALU) annonce, ce mercredi 28 octobre, l’exclusion définitive de Godefroid Mayobo. Il est reproché au désormais premier secrétaire permanent adjoint d’avoir « usé des manœuvres dilatoires en s’inscrivant dans une démarche récidiviste avec préméditation, lors d’une déclaration faite en date du 26 août il s’est prévalu d’une qualité dont il n’a jamais été investi par aucun organe du parti en usurpant les fonctions de secrétaire permanent ai et porte-porte du parti ».

« Attendu qu’alors qu’il a signé conjointement avec les autres membres du bureau politique les procès-verbaux et résolutions du 11 et 15 août 2020 désignant ses camarades du parti aux potes respectivement de secrétaire général a.i et des secrétaires généraux adjoints a.i, le 1er secrétaire permanent adjoint a renié ostentatoirement sa signature, et par ricochet, ses engagements militants pris en tant que membre d’un organe central du parti, il a manqué aux devoirs de solidarité et à la probante due aux textes, tel que fixé aux termes de l’article 8 du règlement intérieur et partant a offensé la hiérarchie et à enfreint la discipline du parti », lit-on dans cette décision signée par Sylvain Ngabu Chumbu, secrétaire général ai du PALU.

La crise au sein du parti du feu patriache Antoine Gizenga perdure depuis la mort de ce dernier. Son fils Lugi Gizenga qui lui avait succédé est mort intérimaire. Cette situation a poussé la coordonnatrice de la commission chargée d’organiser le congrès, Dorothée Gizenga, de décider le 26 octobre dernier, de surseoir l’organisation du congrès du PALU censé élire un nouveau secrétaire général le 30 octobre. La fille d’Antoine Gizenga qui craint qu’il y ait scission souhaite que tous les camps se réunissent pour mettre fin à ce conflit de leadership au sein du parti.

Le PALU n'a organisé qu'un seul congrès dans son histoire (1964). Suite au décès de l’ancien secrétaire générale a.i du PALU, Lugi Gizenga le 2 juin 2020, deux camps se disputent la direction du PALU. Il s’agit des camps de Godefroid Mayobo et le groupe de l’actuel secrétaire général a.i Sylvain Ngabu. Au mois de juillet dernier, la présidente du comité de sage du Front commun du congo (FCC), Jaynet Kabila, avait réuni les deux camps pour tenter de résoudre la crise, mais le problème perdure.  

Fonseca MANSIANGA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une