RDC  : les gouverneurs Muyej, Kyabula et Kabila appellent  le Gouvernement à mettre fin à la fraude qui s'installe à la frontière de Kasumbalesa
Frontière de Kasumbalesa. Ph. Droits tiers.

Le gouverneur du Lualaba, Richard Muyej Mangez Mans, celui du Haut-Katanga, Jacques Kyabula Katwe ainsi que leur collègue du Tanganyika, Zoé Kabila,  ont  appelé le Gouvernement central à remettre de l'ordre à la frontière de Kasumbalesa, située entre la Zambie et la RDC. Ils ont cette demande à la fin de la 10e session de Défense et Sécurité entre la RDC et la Zambie, tenue du lundi au jeudi 13 août à Lubumbashi (Haut-Katanga). 

Cette mise au point intervient au moment où plusieurs organisations non gouvernementales (ONG) des droits de l'homme dénoncent des cas de fraude qui se passent à cette frontière, notamment le phénomène Bilanga .

" Nous sommes solidaires avec le gouverneur du Haut-Katanga par rapport à ce qui se passe à Kasumbalesa. Hier au cours d'une réunion avec le vice Premier-ministre et ministre de l'Intérieur, nous avons demandé que le Gouvernement central prenne en charge cette question. Nous avons toujours prêché la paix, la sécurité et la cohabitation entre les communautés ", a dit Richard Muyej Mangez Mans, à l’issue de la rencontre entre les trois gouverneurs de  l'espace grand Katanga. 

La nouvelle ville de Kasumbalesa fait face à plusieurs défis. Au delà des fraudes dénoncées par plus d'une organisation de défense des droits de l'homme, l'insécurité s'invite. Ce qui justifie l'appel du vivre ensemble entre les communautés, lancé par les trois gouverneurs. 

La commission mixte de Défense et Sécurité RDC-Zambie avait également demandé jeudi dernier aux deux Gouvernements de collaborer en échangeant les informations afin de lutter contre le terrorisme, la vente de drogue et l'insécurité à la frontière.

José Mukendi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une