RDC: La BCC sollicite l’accompagnement du gouvernement par des mesures visant à resserrer davantage la liquidité sur le marché
PH. ACTUALITE.CD

La Banque Centrale du Congo (BCC) explique l’instabilité actuelle du taux de change par les chocs tant internes qu’externes caractérisés par des effets négatifs dus à la crise de COVID-19. 

Face à cette situation, le comité de politique monétaire dit avoir pris des mesures aux fins de contenir les pressions sur le marché et renforcer la stabilité du cadre macroéconomique. Il explique que ces mesures visent principalement à ponctionner la liquidité via l’activation des instruments réserves obligatoires ( les réserves financières que les banques et autres établissements financiers doivent déposer auprès de la banque centrale. Il y a également le « bon BCC ». 

La Banque centrale explique aussi qu’elle a procédé à des interventions directes et indirectes sur le marché des changes en vue d’améliorer l’offre de devises sur le marché et contribuer ainsi au lissage du taux de change. 

Jean-Louis Kayembe, directeur général de la BCC,  a expliqué ce lundi sur Top Congo FM  a noté qu’une tendance à la baisse a été observée depuis une semaine: « C'est la loi de l'offre et de la demande qui produit les effets. Il y a moins de francs congolais et le niveau de l'offre de la devise commence à augmenter », a t-il dit.

La BCC a également sollicité l’accompagnement du gouvernement par des mesures visant notamment à resserrer davantage la liquidité sur le marché. 

Ce lundi la Banque centrale fixe le cours moyen indicatif à l’interbancaire à 1976,9706 francs congolais le dollar américain, selon les données sur le site officiel de la BCC.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une