Barrage de Busanga au Lualaba: des ONG insistent sur de meilleures indemnisations des habitants sommés de déguerpir
Localisation de Busanga/ACTUALITE.CD

L’actualité en RDC est notamment marquée par le débat autour de la décision  de démolition des  maisons dans les villages au tour du  barrage hydroélectrique de  BUSANGA dans la Province du Lualaba.

Cette centrale hydroélectrique, gérée par à la société sino-congolaise hydroélectrique (Sicohydro), est censée booster la production du cobalt dans la région. Elle a besoin d’un espace pour son lac artificiel. 

Suite à la pression de la société civile, un délai supplémentaire d’une semaine a été accordée aux habitants de quatre villages (Kamalenge, 48 heures, Monga Luboza et Wafinya) qui avaient déjà perçu des frais d’indemnisation. Mercredi 29 juillet, une réunion tripartite entre le Ministère provincial de l’intérieur et de la sécurité, l’entreprise SICOHYDRO et la société civile regroupée au sein de la dynamique « Mwangaza » et la LINAPEDHO, a été organisée à Kolwezi, chef-lieu de la Province du Lualaba.

Les délégués de la société civile ont salué l’ouverture du ministre pour le dialogue entre parties prenantes. Cependant,  ils notent qu’en dépit du dialogue engagé, il n y a pas jusque-là, une solution satisfaisante  pour les   communautés impactées par le projet Hydroélectrique de Busanga et souhaitent rencontrer  le Ministre la semaine prochaine en vue de se mettre d’accord sur les conditions de sortie de crise.

LIRE LA SUITE SUR DESKNATURE.COM

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une