RDC : une trentaine de corps retrouvés à Pinga après les affrontements du 20 juillet 
Localisation de Pinga. Illustration ACTUALITE.CD

Une trentaine de corps sans vie ont été retrouvés dans la cité de Pinga et ses environs dans le territoire de Walikale (Nord-Kivu), après les affrontements qui ont opposé deux ailes de Nduma Defense of Congo-Rénové (NDC-R). Ce bilan provisoire concerne tant les combattants que les civils. 

Les recherches continuent dans un contexte sécuritaire toujours aussi incertain. Le Baromètre sécuritaire du Kivu (KST), projet mené par Human Rights Watch et le Groupe d’étude sur le Congo de l’Université de New York, qui cite également des sources locales, parle de 37 corps. 

La cité est actuellement tenue par les FARDC. Les sources de ACTUALITE.CD à Pinga évoquent une présence des hommes de Guidon Shimiray, celui qui se réclame encore commandant de ce groupe armé, à environ 27 kilomètres de Pinga, vers Mutongo.

Les habitants qui avaient fui la zone commencent à retourner. A ce stade, aucun programme d’assistance n’est encore mis sur pied à leur profit.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une