RDC: le nouveau représentant de l’Eglise kimbanguiste présenté aux confessions religieuses
Confessions religieuses ECC-Cenco-Kimbanguiste/Ph. Christine Tshibuyi

Révérend Covey Mududu Ndompaulu, nouveau Représentant de l’Eglise Kimbanguiste auprès de la plateforme des confessions religieuses de la RDC et à la Commission d’Intégrité et médiation électorale (CIME) a été présenté aux chefs religieux ce mardi 7 juillet. 

"Si le Chef spirituel de l’Eglise kimbanguiste vous a choisi cela signifie que vous avez sa confiance et que vous avez confiance en lui. Soyez le bienvenu. Nous croyons que nous allons travailler dans la vérité, la franchise et dans l’amour", a déclaré Pasteur André Bokundoa, Vice-président de la plateforme des confessions religieuses et Président de l’Eglise du Christ au Congo (ECC), dans son mot de bienvenue.

Par ailleurs,  André Bokundoa-bo-Likabe a recommandé au nouveau représentant de l’Eglise kimbanguiste de se faire accompagner d’un technicien qui doit participer aux rencontres de la CIME.

"Travaillons ensemble pour le bonheur du peuple congolais pour lequel nous sommes appelés à servir et non pour le bonheur de quelques individus. Nous voulons vivre dans la vérité. Simon Kimbangu est mort à cause de la vérité et nous devons vivre dans la vérité", a-t-il insisté.

Pour sa part, l’Abbé Donatien N’shole, Secrétaire général de la CENCO, a affirmé que "l’acte posé par le Chef spirituel de l’Eglise kimbanguiste est un acte prophétique et de courage. Il vient de sauver le pays car le candidat Malonda a été présenté comme candidat de l’Eglise kimbanguiste. Chaque confession religieuse est appelée à tirer les conséquences de cet acte".

L’Eglise Kimbanguiste avait, dans une déclaration du 19 juin, fait une mise au point sur les tractations en rapport avec le futur remplaçant de Corneille Nangaa. Elle avait rejeté la position jusque-là défendue par l’ancien représentant de l’Eglise Kimbanguiste à la CIME Delphin Elebe qui avait apporté son soutien à Ronsard Malonda.

Delphin Elebe Kapalayi, qui a également participé, au nom de l’Eglise Kimbanguiste, aux récentes discussions sur les futurs animateurs de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), a était  convoqué lundi 6 juillet dernier à Nkamba (Kongo central), où il devrait être entendu par la commission de discipline de l’Eglise. 

 

Christine Tshibuyi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une