RDC : le collectif « sauvons l’UDPS » accuse Kabund de détourner les ressources du parti au profit d’un mouvement qu’il a créé pour des « ambitions personnelles »
Photo ACTUALITE.CD.

Paul Tshilumbu, Peter Kazadi, Jacquemain Shabani et consorts, tous cadres de l’UDPS qui désapprouvent le mode de gestion de Jean Marc Kabund, accusent ce dernier de « détournement des moyens tant matériels qu’humains de l’UDPS vers les structures non statutaires et les ambitions personnelles ».

Ils affirment que Kabund a créé une structure dénommée « Décision finale » qui est en cours d’implantation à travers le pays. « Monsieur Jean Marc Kabund s’est permis de dénaturer le logo du parti en faisant sa propre structure dénommée « Décision finale » qu’il est en train d’implanter à travers tout le pays en lieu et place du parti qu’il gère », disent-ils.

Le collectif « sauvons l’UDPS » dénonce aussi « la manipulation des textes et l’arbitraire conduisant à la violation honteuse des statuts du parti qui ridiculise le sens du combat pour lequel les multiples membres ont sacrifié, vie, biens, santé, argent, emploi et autres ; la confiscation du parti et l’exclusion des organes y compris la présidence à la prise des décisions sur toutes les questions du parti et de la vie nationale ; la neutralisation du parti dans un but clairement défini, de le faire disparaître au profit des multiples structures personnelles et de piéger ainsi le mandat du Chef de l’Etat ; un manque général d’intérêt pour l’entretien de la base du parti délaissée à son triste sort et utilisée comme instruments au service de ses propres intérêts. »

Lire aussi: UDPS : le collectif « sauvons l’UDPS » reproche à Kabund entre autres, la mise à l’écart du statut du parti et la conflictualité à des fins entretenues

C’est depuis le 22 janvier 2019 que Félix Tshisekedi alors Président de l’UDPS, avait signé un mandat spécial, confiant à Jean-Marc Kabund, alors secrétaire général, « toutes les prérogatives reconnues au Président du parti jusqu’à la fin de son indisponibilité ». Kabund avait par la suite désigné Augustin Kabuya pour le remplacer au poste de secrétaire général. Ce remaniement avait créé des remous au sein du parti. Plusieurs cadres dont la majorité des membres du « collectif sauvons l’UDPS » avaient dénoncé la violation des statuts du parti.

A lire également: RDC : plusieurs cadres de l’UDPS dénoncent la « dérive dangereuse » dans la gestion du parti par Kabund

Le collectif s’est exprimé un jour après la publication d’un document signé par Jean-Marc Kabund mettant en place un nouveau directoire de la Commission électorale permanente du parti écartant de ce fait Jacquemain Shabani qui en exerçait les fonctions de président. M. Shabani qui qualifie ce document de “torchon” promet d’attaquer la décision de Kabund en justice. Jeudi, des dizaines de combattants de l’UDPS ont manifesté leur colère devant le siège du parti à Limete. Ils ont réclamé notamment l’organisation du congrès pour élire de nouveaux dirigeants afin de mettre un terme au régime des intérimaires au sein du parti.

Ivan Kasongo

 

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une