FCC - CACH :  les évêques catholiques dénoncent un accord "occulte" qui prend en otage le peuple
Photo ACTUALITE.CD.

La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) s’est exprimée ce lundi 2 mars 2020 sur la situation politique du pays. Dans un message intitulé « coalition pour quel but ? », les évêques catholiques dénoncent les querelles au sein de la coalition FCC-CACH qui impactent négativement sur la vie nationale.

« Un an après l'alternance au sommet de l'État, des crises multiformes surgissent et font planer des inquiétudes sur le changement sur le social vivement entendu. En effet, une tension préoccupante qui couvre au sein de la coalition au pouvoir, se répercute sur la gouvernance, et entame le fonctionnement de l'appareil de l'Etat. Les alliés semblent plus préoccupés par leur positionnement politique que par le service à rendre au Peuple qui continue à croupir dans la misère. Beaucoup de problèmes auxquels le pays est confronté restent sans solutions adéquates, à cause de la crise qui mine la coalition. », disent les évêques.

Les évêques catholiques se sont réunis pendant quatre jours au sein du comité permanent de la CENCO. « Il est inacceptable que le pays soit pris en otage par un accord qui, du reste, est occulte », tonnent-ils.

Le CACH de Félix Tshisekedi et le FCC de son prédécesseur Joseph Kabila ont récemment connu de fortes turbulences après les propos du chef de l’Etat à Londres sur son intention de dissoudre l’assemblée nationale au cas où la famille politique du sénateur à vie tentait de bloquer son action. En réponse, Jeanine Mabunda, présidente de la chambre basse du parlement avait brandi la menace de « haute trahison ».

Christine Tshibuyi 

 

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une