Mardi 18 février 2020 - 09:22

Breaking news

Mabunda à Beni : « nous avons vu des militaires blessés, … nous voulons que les autres viennent aussi se rendre compte sur terrain »
Mabunda

Lors de son séjour à Beni (Nord-Kivu), la Présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda a visité lundi 17 février les militaires blessés pris en charge à l’hôpital général de référence d’Oicha. Elle leur a apporté le réconfort et les a encouragés pour les travaux loyaux rendus à la Nation.

Mme Mabunda a, par la même occasion, invité d’autres autorités du pays à effectuer un voyage à Beni en vue de se rendre compte de la situation « horrible » du terrain.

« Je suis allée à OICHA, sous la pression des députés, je suis aussi allée voir les militaires à l’hôpital de OICHA, pour les encourager. Nous soutenons notre armée parce qu’il n’y a aucune guerre qui se gagne si on ne soutient pas l’armée. Bien sûr nous avons vu des militaires blessés, mais nous avons aussi rencontré le haut commandement militaire de la ville de Beni, et nous avons eu un langage de vérité entre nous. Il faut savoir aussi qu’avant que je vienne, le président de la République a tenu un conseil supérieur de la défense, le samedi dernier jusqu'à minuit. C’est pour vous dire que tout le monde est préoccupé, attentif et vigilant à la situation de Beni (…) Nous travaillons, nous sommes vigilants, nous sommes solidaires avec nos frères et sœurs et Beni. Nous voulons que les autres viennent aussi se rendre compte sur terrain, parce que quand on est sur terrain, on comprend mieux, on peut mieux préparer les solutions. », a-t-elle expliqué devant une couche de la population rassemblée dans la salle bicentenaire dans la ville de Beni.

La Présidente de l’Assemblée nationale a promis de transmettre au gouvernement et au Président de la République ce qu’elle a vu, entendu à Beni.

« Je ferai part de vos suggestions, de ce que j’ai vu et ce que j’ai entendu au gouvernement, au commandant suprême de l’armée le président Tshisekedi, de façon à ce qu’ensemble, comme nous l’avions fait pour le M23, nous trouvions une solution définitive à Beni, ça prendra un peu de temps, mais grâce à vous la population qui nous donnez les informations régulières, l’espoir est permis.», a-t-elle rassuré.

Les tueries se poursuivent dans la région malgré les efforts des autorités et de l’armée à mettre fin à l’activisme des combattants ADF. Ces derniers ont encore une fois, tué au moins 13 civils dans la nuit de lundi à ce mardi dans la localité de Halungupa, dans le secteur Ruwenzori. Ce qui porte à 393 le nombre des civils tués depuis novembre dernier, selon le décompte de Kivu security, un projet géré par Human Rights Watch et le Groupe d’étude sur le Congo.

Yassin Kombi, à Beni

 

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une