Breaking news

RDC : Le retard pris par le gouvernement pourrait entraîner le bâclage de l’examen du budget 2020 à l’Assemblée nationale

Mercredi 9 octobre 2019 - 09:22
Catégorie
ACTUALITE.CD

Le 16 septembre 2019, une session ordinaire a été ouverte à l’Assemblée nationale, tout comme au Sénat, le 15 étant tombé un dimanche. Une session parlementaire essentiellement budgétaire. Cependant, l’Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) constate l’absence du dépôt du projet de la loi de finances 2020 au bureau de l’Assemblée nationale, le 15 septembre 2019, conformément à l’article 83 de la loi relative aux finances publiques.

Pour l’ODEP, ce retard pourrait entraîner le bâclage de l’examen de la loi de finances 2020, censée répondre aux besoins de la population. D’autant plus que l’Assemblée nationale dispose de 40 jours pour adopter le projet de loi de finances de l’année. Cela veut dire que le travail budgétaire commence le 15 septembre et s’achève au plus tard le 25 octobre 2019.

Suite à ce retard, il est probable que ce délai soit intenable. Et que les élus nationaux n’auront aucune chance de pénétrer en profondeurs les huit documents budgétaires afin de déceler les incohérences contenues dans le projet de loi de finances par rapport à la vision du chef de l’Etat, des priorités définies par le gouvernement et les attentes de la population congolaise.

Lire la suite sur DESKECO.COM