Breaking news

RDC : le Vatican apporte son appui à la riposte contre Ebola

Jeudi 8 août 2019 - 05:09
Catégorie
DR

Le cardinal Kodwo Appiah Turkson, chargé des affaires sociales et sanitaires au Vatican annonce l'aide de l'église catholique pour l'éradication de la maladie à virus Ebola au Nord-Kivu et en Ituri.

 

L'envoyé du Pape François l'a dit après sa visite au Gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita en présence du secrétaire technique du comité multi sectoriel de lutte contre Ebola, le Dr Jean-Jacques Muyembe. Il a indiqué que sa visite consiste non seulement à apporter les salutations du Pape au peuple touché par Ebola mais aussi d'appeler ce peuple à respecter les règles d'hygiène.

"Nous sommes intervenus fortement dans la situation d'Ebola en Afrique de l'ouest. Et pour les mêmes raisons, nous sommes venus ici pour, tout d'abord apporter les salutations du Saint Père et puis pour voir comment on peut collaborer pour que cette épidémie trouve une fin. Mais écoutez les conseils des experts et respecter les règles d'hygiène va nous aider à y arriver" a-t-il dit à la presse après l'entretien avec le Gouverneur de province.

Le cardinal Kodwo affirme qu'une première aide du Vatican est déjà envoyée dans la région affectée par l'épidémie à virus Ebola.

"On a déjà envoyé 100 000 euros à travers la nonciature, c'est l'ambassade de Vatican à Kinshasa, pour ces régions et ce n'est qu'un début. Et puis, ces visites, c'est juste pour vérifier les particularités parce qu'en Afrique de l'ouest, il s'agissait des questions de faiblesse des structures. Pour cela, nous avons avec nous un grand médecin qui est professeur de la médecine tropicale en Allemagne qui fait partie de notre groupe. Donc, pour suivre de près la situation et voir comment on peut collaborer, rendre assistance au gouvernement du Congo pour ainsi sortir de ce désastre médical" a ajouté l'envoyé du Pape.

Lors d'un dialogue tenu ce mercredi à Buhene avec toutes les couches sociales du territoire de Nyiragongo, le Gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita a réitéré son appel à ses administrés à toujours observer les mesures d'hygiène.

"Comme vous le savez, Nyiragongo abrite le centre de traitement des malades d'Ebola. Nous avons invité toute la population à respecter les règles d'hygiène. Ebola n'est pas à banaliser. Cette maladie vient de causer la mort de plus de 1 700 personnes et c'est trop" a averti l'autorité provinciale.

Les ministres de la santé de la RDC et du Rwanda ont adopté mardi à Rubavu ( Rwanda) une feuille de route conjointe de riposte contre la maladie à virus Ebola. Elle sera mise en œuvre après sa validation le 15 août prochain par le bureau régional de l'OMS.  

Jonathan Kombi

Vidéo