Jeudi 25 juillet 2019 - 07:11

Breaking news

RDC : en six mois, au moins 104 policiers, 32 militaires ont été condamnés pour « violations des droits de l’homme »
ACTUALITE.CD

Au moins 104 agents de la PNC, 32 militaires des FARDC et 18 membres de groupes armés ont été condamnés pour des faits constitutifs de violations des droits de l’homme sur l’ensemble du territoire de la RDC, entre janvier et juin 2019 a rapporté le Directeur du Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme (BCNUDH), Abdoul Aziz Thioye, au cours d’une conférence de presse ce mercredi à Kinshasa. Ces condamnations sont également le fruit de l’appui du BCNUDH aux juridictions militaires dans le cadre de la lutte contre l’impunité.

Sur l’ensemble du territoire de la RDC, les agents de l’Etat sont responsables de 59 % des violations, dont l’exécution extrajudiciaire d’au moins 245 personnes. Les groupes armés sont quant à eux responsables de 41 % des violations, dont les exécutions sommaires d’au moins 418 personnes.

Parmi les agents de l’Etat, les militaires des FARDC sont ceux ayant commis le plus grand nombre de violations, avec plus d’un quart du nombre total de violations documentées par le BCNUDH au cours du semestre, ajoute la même source.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une