Breaking news

Opération Likofi IV : « Ce qui me fait mal, c’est de ne pas savoir qui l’a tué et pourquoi ils l’ont tué » (Mère d'une victime)

Lundi 6 mai 2019 - 01:01
Catégorie
Des policiers à bord d'un pick - up à Kinshasa / DR

L'ONG américaine Human Rights Watch (HRW) réclame justice pour les familles des victimes de l'opération policière "brutale" dénommée Likofi IV ["Coup de poing" en lingala], ciblant des membres de gangs, communément appelés « kulunas » dans la capitale, Kinshasa. 

HRW accuse les forces de sécurité congolaises d'avoir "exécuté sommairement" au moins 27 jeunes et fait "disparaître de force" sept autres, entre mai et septembre 2018.  « Ce qui me fait mal, c’est de ne pas savoir qui l’a tué et pourquoi ils l’ont tué », a déclaré une femme dont le fils, âgé de 27 ans, a été tué il y a un an.

« Tout le monde dans le quartier sait que c’était dans le cadre de l’opération Likofi, mais les tribunaux nous ont abandonnés », ajoute la femme.

Lire ... https://actualite.cd/2018/09/16/rdc-kinshasa-parmi-les-corps-sans-vie-retrouves-kauka-il-y-celui-dun-basketteur-du-bc

https://actualite.cd/2018/09/16/rdc-kinshasa-trois-corps-sans-vie-decouverts-kalamu

Dans son communiqué publié à l'occasion de l'an 1 de l'opération Likofi IV,  Human Rights Watch indique avoir appris qu’une enquête ouverte sur ces meurtres et disparitions forcées dans une commune, Kalamu, était au point mort à cause d’un manque de coopération de la part des autorités policières et des responsables gouvernementaux.

"Nous n’avons connaissance d’aucune autre enquête judiciaire dans les deux autres communes affectées, Kisenso et Limete", affirme-t-elle.

Lire ....  https://actualite.cd/2019/05/06/rdc-un-apres-hrw-reclame-justice-pour-une-trentaine-de-victimes-de-loperation-likofi-iv

Christine Tshibuyi