Breaking news

Sénatoriales : Élu gouverneur de Kinshasa, Ngobila également candidat sénateur à Maï-Ndombe

Lundi 22 avril 2019 - 15:36
Catégorie
Le bueau de la CENI incendié à Yumbi lors des violences communautaires/Ph ACTUALITE.CD

Élu gouverneur de Kinshasa le 10 avril dernier avec 29 voix, Gentiny Ngobila Mbaka a également postulé comme candidat sénateur dans la province de Maï-Ndombe. Il a "candidaté" sur la liste du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD).

Ils sont vingt-trois sur la liste des candidats sénateurs de la province de Maï-Ndombe, publiée le 20 avril dernier par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI). Les 21 députés provinciaux de Maï-Ndombe vont élire 4 sénateurs pour représenter la province à la chambre haute du parlement. La période du contentieux des candidatures est prévue du 21 au 29 avril. La liste définitive sera rendue publique le 3 mai. L’élection est prévue pour le 18 mai à l’Assemblée provinciale, à Inongo.

Lire aussi: RDC : Elu gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila, témoin-clé des violences à Yumbi

Gouverneur en fonction de la province de Maï-Ndombe, Gentiny Ngobila sera le témoin clé du procès des tueries de décembre 2018, à Yumbi, avait annoncé la ministre des Droits humains, Marie Ange Mushobekwa. L'ONU avait affirmé, le 12 mars, que les tueries de décembre 2018, dans le territoire de Yumbi (Maï-Ndombe), avaient été planifiées et exécutées avec l'appui des chefs de certains villages à majorité Tende. Dans le même sens, certaines sources citaient le nom de Gentiny Ngobila comme un des instigateurs de la crise. Des allégations que le concerné a toujours rejeté.

Lire aussi: RDC : l’ampleur des violences a été facilitée par l’absence des services de l’Etat à Yumbi (ONU)

Fonseca Mansianga