Photo ACTUALITE.CD

Une vingtaine d’agents de la Société Congolaise des Postes et des Télécommunications (SCPT) ont déclenché un mouvement de grève depuis le lundi 28 janvier. Ce mardi 29 janvier, ils ont continué à manifester dans l’enceinte de la concession de la grand-poste, sur le boulevard du 30 Juin, dans la commune de la Gombe, à Kinshasa.

Ils réclament le paiement des arriérés de salaires de quatre mois pour la ville de Kinshasa et de plus de quinze mois en province et en même temps le départ du directeur général, Patrick Umba.

Il y a également une grogne sociale à Transco, à la SONAS et dans plusieurs autres entreprises. Chaque fois, une implication du chef de l'Etat est sollicitée.

Catégorie