Breaking news

Lubumbashi : « On refuse aux témoins de Lamuka d’accéder dans certains bureaux » (porte-parole Lamuka Grand Katanga)

Dimanche 30 décembre 2018 - 10:51
Un agent de la CENI dans un bureau de vote à Goma.

Le porte-parole de Lamuka au Grand Katanga dénonce la restriction d’accès au bureau de vote contre les témoins de sa coalition, à Lubumbashi.

Joint au téléphone par la rédaction d’ACTUALITE.CD, Sonvil Mukendi, estime que c’est une manière pour le pouvoir de faciliter la fraude électorale.

« Nous venons de faire un constat amer. Dans certains bureaux, on refuse aux témoins de Lamuka d’accéder à Kalebuka, la Kenya, et un peu partout là. C’est une manière de faciliter leurs fraudes. Nos témoins ont leurs macarons. On leur demande d’attendre sous prétexte que la salle est petite et ne peut pas contenir tout le monde. Or, à un certain moment donné, ils disaient qu’ils font entrer un groupe de 6 témoins après chaque 30 minutes. Mais ça ne se fait pas comme ça. Ils gardent dans la salle ceux-là qu’ils ont fait entrer pour préjudicier nos témoins », s’est-il indigné.

Globalement, tous les centres de vote ont ouvert. Cependant, des incidents sont rapportés dans certains endroits, certaines machines à voter n'ont pas fonctionné pendant plusieurs heures. Certains électeurs ont du mal à retrouver leurs noms sur les listes électorales.

 

Catégorie