Photo ACTUALITE.CD

Au total,:5 500 personnes sont suivies au Nord-Kivu et en Ituri dans la lutte contre l’épidémie de la maladie à virus Ebola,  a dit Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), au cours d’une conférence de presse organisée à Kinshasa ce vendredi.

« Le nombre de cas a baissé, mais nous sommes encore loin de la fin de l’épidémie. La sécurité, la méfiance de la communauté, la densité de la population sont les trois principaux défis », a dit Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Cette conférence de presse a été organisée à la fin d’une mission conjointe débutée le lundi.

« C’est une mission historique. C’est la première fois que mon organisation et le Secrétaire général adjoint des Nations Unies chargé des opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix. Nous étions venus pour faire l’évaluation sur terrain. C’était aussi pour montre que les agences de l’ONU sont unies dans l’action sur terrain »,  a t-il ajouté.

Au total, 308 cas de fièvre hémorragique ont été signalés dans la région (de l’Ituri), dont 273 confirmés.

Catégorie