Caricature ACTUALITE.CD réalisée par Kash

Une controverse est née depuis la publication de la liste des membres de l’équipe de campagne d’Emmanuel Ramazani Shadary. Certaines personnalités figurant sur la liste présentée par le Front Commun pour le Congo affirment ne pas appartenir à cette plateforme électorale et, de ce fait, ne sont pas impliquées à la campagne du dauphin de Joseph Kabila. Pour le FCC, c’est peut-être un problème de timing.

« Ceux qui disent qu’ils n’ont pas été consultés, c’est possible. Toujours est-il que le candidat connaît tout le monde – il a dirigé le parti comme adjoint, comme secrétaire général, comme président du groupe parlementaire. Il connaît les compétences de chacun. Il a jugé bon d’affecter les gens selon leurs compétences. Le temps matériel n’a peut-être pas permis de demander l’avis de chacun, mais nous sommes une famille », a dit à ACTUALITE.CD Kikaya Bin Karubi.

Pour sa part, André-Alain Atundu Liongo, porte-parole de la MP, a dit à Radio Okapi que ceux qui font partie de la plateforme Front commun pour le Congo (FCC) peuvent être nommés par l’autorité morale avec ou sans une consultation préalable.

Catégorie