Catégorie
Des miliciens contrôlent une localité dans l'Est de la RDC. Droits tiers

 

Au moins deux militaires et trois civils ont été tués, dimanche 16 septembre, lors des affrontements entre l'armée et une bande d'assaillants inconnus dans les localités de Tara, Muparamu et Tshongamoya, sur les rives du lac Albert, a rapporté l'armée ce lundi 17 septembre.

Pour attaquer les positions de l'armée dans ces localités, les assaillants "se sont dissimulés dans la population", a déclaré à ACTUALITE.CD le porte-parole militaire des forces armées de la RDC (FARDC) dans la région, le lieutenant Jules Ngongo Tshikudi.

Lors des combats à la suite de l'attaque des miliciens, "deux militaires ont succombé des suites de leurs blessures, trois civils tués et deux autres blessés", a ajouté la même source précisant que le bilan est provisoire.

Le calme est revenu  après que l'attaque a été repoussée. Ce matin, l'armée a quadrillé les zones attaquées dimanche pour des fouilles. 

Yassin Kombi

Vidéo