Kinshasa : la galerie Malabo abrite jusqu’au 25 octobre prochain l’exposition peinture dénommée “Trois”
Vendredi 30 septembre 2022 - 09:52
Expo galerie
Ph. ACTUALITE.CD

L’exposition peinture dénommée “Trois” court jusqu’au 25 octobre. C'est une exposition collective, qui réunit trois (3) artistes plasticiens qui font voir leur façon de voir la société. Trois pour dire trois façons, trois regards, trois artistes, trois chemins, trois styles, trois points de vue, trois perspectives de la société contemporaine dans laquelle nous vivons à travers des tableaux de peinture.

« L’art parle de façon subjective. On ne voit pas tous la même chose en regardant au même endroit. C’est pareil pour cette exposition. Les œuvres d’art sont là, elles ne nous parlent pas tous de la même manière, ça reste quelque chose de personnel à un certain point de vue », a fait savoir, à ACTUALITÉ.CD, Joseph Archy, responsable de la galerie.

Patrick Lomaliza, Rumily Masiala et Jonathan Malanda sont les artistes qui transportent les visiteurs de l’exposition. Elle a été vernie le 18 septembre dernier et peut se visiter dans la journée entre 8h et 17h jusqu’au 30 octobre. La galerie Malabo est située à Kinshasa, au croisement des avenues Kato et Huilerie. A mi-chemin entre le centre-ville et les quartiers dits populaires de la ville.

Le cheval de bataille de la galerie est de mettre sous les projecteurs les artistes africains et congolais qu’elle accompagne. Cela pour se reconnecter à notre culture et notre art. La galerie totalisera 2 ans en décembre, le 19.

A

Trois artistes

Jonathan Malanda est ressortissant de l’académie des beaux-arts de Kinshasa. Il a hérité le goût de l’art de son père mais il trouve son inspiration dans la femme. Il présente 5 tableaux peints en acrylique sur toile, représentant la femme pleine de vue et de couleur, pleine de gaieté et de sensualité.

Patrick Lomaliza est licencié en droit économique et social. Ce diplôme n’a pas atténué son amour pour l’art. Il présente 5 tableaux peints en acrylique et pastel sur toile. Son travail s’inspire de la ville de Kinshasa, qu’il voit différemment avec deux regards. Celui d’un citoyen lambda et celui d’un homme qui a un rang social élevé. Les tableaux exposés ont notamment des formules mathématiques en filigrane.

Rumily Masiala a connu beaucoup de problèmes de santé dans son enfance. Il a notamment récupéré grâce à la médecine traditionnelle qui a utilisé la poire à lavement. Et la poire est devenue, par conséquent, une pièce importante principale dans sa création. Il présente 5 tableaux peints en acrylique sur toile, représentant la simplicité de la vie, la plénitude du moment présent.

Emmanuel Kuzamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une