Kwamouth: deux  enfants comptés parmi les déplacés meurent suite aux mauvaises conditions à Mongata
Lundi 26 septembre 2022 - 09:10
Les déplacés de Kwamouth accueillis à Bandundu ville
Les déplacés de Kwamouth accueillis à Bandundu ville

La situation des déplacés de Kwamouth reste critique à la frontière entre les provinces de Kinshasa et de Kwango. Deux enfants âgés de moins de 10 sont morts à la suite des mauvaises conditions de vie. Ces déplacés manquent de nourriture, d'abris et leur prise en charge médicale pose problème. 

Le vice-président du cadre de concertation de la société civile du Kwango, Symphorien Kwengo qui alerte plaide pour une assistance alimentaire et médicale ainsi que l'érection des centres d'hébergement pour la prise en charge de ces déplacés. 

“Les déplacés ne sont toujours pas assistés. Ils sont abandonnés à leur triste sort alors que leur nombre ne fait que galoper. Si nous prenons la situation de vendredi et samedi matin à Mongata, plus de 200 déplacés se sont ajoutés. L'aide à accorder aux déplacés se résume en assistance alimentaire. Deux enfants de moins de 10 ans sont morts de malnutrition parmi les déplacés à Mongata parce qu'ils vivent dans des conditions inhumaines, conditions qu'on ne peut pas accepter”, a indiqué le vice-président du cadre de concertation de la société civile du Kwango. 

Il y a une semaine, un mineur de 7 ans déplacé de Kwamouth est mort à Bandundu suite des mêmes problèmes. 

En plus de l'assistance médicale en faveur des déplacés, le responsable de la société civile du Kwango plaide pour la prise en charge scolaire des enfants déplacés. 

Jonathan Mesa, à Bandundu

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une