Manifestations anti-ONU: retour au calme dans les villes de l'est de RDC
Vendredi 29 juillet 2022 - 12:27
manifestation anti-Monusco à Goma
Manifestation anti-Monusco à Goma

Le calme était revenu vendredi dans les villes de l'est de la République démocratique du Congo, après plusieurs jours de manifestations meurtrières pour réclamer le départ des Nations unies, ont constaté les correspondants de l'AFP.

Les manifestants accusaient les Casques bleus d'inefficacité dans la lutte contre la centaine des groupes armés responsables du chaos dans lequel sont plongées les provinces de l'est du pays. 

A Goma d'où est parti lundi ce soulèvement, les magasins, commerces, stations services et différents marchés ont rouvert, tandis que les habitants et les véhicules circulaient normalement. 

Les débris et pierres qui jonchaient la chaussée sur les grandes artères ont été dégagés dans le chef-lieu du Nord-Kivu, où au moins cinq personnes avaient été tuées pendant ces troubles.

Plus au nord, dans la ville de Butembo, important carrefour commercial régional où 10 morts ont été recensés (trois Casques bleus et sept manifestants), le calme était également revenu. L'enterrement des victimes était prévu dans la journée.

La vie a aussi repris à Beni, Nyamilima ou encore à Sake, selon les habitants de ces agglomérations du Nord-Kivu.

Même chose à Uvira, dans la province voisine du Sud-Kivu, où quatre personnes sont mortes électrocutées en marge d'une de ces manifestations.

Partout, des manifestants avaient pris d'assaut les installations de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en RDC (Monusco) en exigeant le départ des Casques bleus du pays. Ces manifestations ont été accompagnées de destructions et pillages des biens de la mission onusienne.

Depuis le déclenchement de ces manifestions, les autorités congolaises, les responsables onusiens, des leaders d'opinion, les organisations internationales et d'autres gouvernements étrangers ont condamné ces violences et appelé au calme.

Le président de la Commission de l'Union africaine Moussa Faki Mahamat a encouragé les autorités de la RDC "à prendre toutes les dispositions nécessaires pour mettre un terme à ces violences et restaurer le calme dans la région", dans un communiqué daté de mercredi.

AFP avec ACTUALITE.CD 

Présente en RDC depuis 1999, la Monuc (Mission de l'ONU au Congo) qui est devenue la Monusco en 2010, compte actuellement plus 14.000 soldats de la paix, avec un budget annuel d'un milliard de dollars. 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une