RDC-Polio : une deuxième phase de la campagne de vaccination lancée au Maniema
Jeudi 21 juillet 2022 - 10:42
Illustration
Photo d'illustration

Le gouverneur a.i de la province du Maniema, Afani Idrissa, a lancé, ce mercredi 20 juillet, la deuxième phase de la campagne de vaccination contre la Poliomyélite non sauvage dans la ville de Kindu. 

Cette deuxième phase va durer trois jours, et 589.000 enfants âgés de 0 à 59 mois sont attendus dans cette province.

« Les vaccinateurs iront à toutes les portes pour vacciner, soyons disponibles avec nos enfants. La polio est dangereuse et notre province compte de nombreux cas parmi tant d'autres. Le vaccin contre la polio est gratuit dans notre pays. Ce qui nous permettra d'éliminer cette maladie. Prenons conscience que le vaccin est le meilleur moyen pour protéger nos enfants ", a déclaré Afani Idrissa, gouverneur a.i du Maniema.

Le Programme élargi de vaccination (PEV) et ses partenaires ont décidé d'organiser deux séries de campagnes de vaccination contre cette maladie dans sept provinces de la RDC dont le Nord et le Sud-Kivu, le Sankuru, le Tanganyika et la Tshopo qui commenceront leurs campagnes de vaccination du 28 au 30 juillet.

« J'ai contracté la poliomyélite parce que mes parents ont hésité à me vacciner depuis mon enfance, et aujourd'hui, je suis devenu infirme parce que je n'ai pas été vacciné. Je vous demande de réaliser et de comprendre que la polio est dangereuse », témoigne Jules, un habitant de Maniema.

La République Démocratique du Congo est en proie à une épidémie de polio depuis 2017, et depuis 2021, le pays a rapporté 84 cas, faisant de la province du Maniema l'épicentre avec 18 cas dans 17 zones de santé touchées sur les 18 que compte la province.

La polio est une maladie très contagieuse causée par un virus (le poliovirus) qui envahit le système nerveux et peut entraîner une paralysie irréversible en quelques heures. Les premiers symptômes de la maladie sont la fièvre, la fatigue, les maux de tête, les vomissements, la raideur de la nuque et les douleurs dans les membres. Dans certains cas, environ 1 sur 200, la polio entraîne une paralysie, souvent irréversible.

Thérèse Ntumba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une