RDC : Sama Lukonde rassure aux professionnels de la santé que le gouvernement respectera ses engagements
Dimanche 15 mai 2022 - 15:29
Des patients dans un hôpital
Des patients dans un hôpital

Le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge a réaffirmé la détermination à tenir ses engagements à l'endroit du ban syndical des médecins et professionnels de santé non médecins. Il l'a fait savoir dans sa communication lors de la 53e réunion du conseil des ministres en réaction aux revendications des agents des carrières et services publics de l'État du secteur de la santé publique.

« Le dernier point de la communication du premier ministre a concerné la récente déclaration collective des syndicats des agents des carrières et services publics de l'État du secteur de la santé publique pour évaluer le dossier relatif à l'installation et fonctionnement effectif de la commission interministérielle chargée de l'harmonisation de l'enveloppe salariale et l'alignement des primes de risque du personnel de santé. Aussi, a-t-il assuré, le gouvernement de la République ne ménagera aucun effort pour assurer ses engagements vis-à-vis du ban syndical des médecins et des professionnels de santé non médecins », rapporte le compte rendu de la réunion fait vendredi 13 mai 2022 par le ministre de la communication et médias Patrick Muyaya.

Un protocole d'accord sanctionnant la fin des négociations entre le gouvernement et le ban syndical des professionnels et administratifs de la santé a été signé jeudi 20 janvier 2022. Les représentants de chaque délégation et le ministre de la santé publique, hygiène et prévention, accompagné de la Vice-ministre, avaient, tour à tour, apposé leur signature sur le document. 

Ainsi, la cérémonie du jour marquait la suspension de la grève dans les hôpitaux et toutes les autres structures sanitaires de l’Etat sur toute l’étendue du territoire national. Ils n'excluent pas la possibilité de reprendre la grève au cas où le gouvernement ne répondra pas favorablement à ses engagements pris dans le protocole d'accord signé, avaient souligné les syndicalistes.

D'après le protocole d'accord consulté par ACTUALITE.CD, les deux parties conviennent entre autres de ce qui suit : Réajuster la prime de risque trimestriellement à chaque agent dans le cadre de l'exécution du budget de l'exercice 2022; Aligner progressivement les professionnels et administratifs de santé; Éclater les lignes budgétaires en 2022 en faveur des infirmiers, médecins physiques et de réadaptation, et les administratifs licenciés; Mécaniser progressivement tous les personnels de la santé matriculés conformément à la réforme en cours à la Fonction Publique. 

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une