Sénat : l’examen et l’adoption du projet de calendrier de la session de septembre également au menu de la plénière de ce jeudi
Jeudi 23 septembre 2021 - 11:23
Photo d'illustration/droits tiers

Les sénateurs procèdent, ce jeudi 23 septembre, à l'examen et l'adoption du projet de calendrier de la session de septembre 2021. Ce, à la suite de son adoption par la conférence des présidents de la chambre haute du parlement.

Lire aussi : RDC-Sénat : une plénière à huis clos convoquée ce jeudi pour évaluer l’état de siège

Ce projet de calendrier contient des matières non législatives, des arriérés législatifs mais aussi des nouvelles matières. Dans la rubrique des matières non législatives, les sénateurs vont procéder à la validation des pouvoirs du suppléant du sénateur Fikiri Alimasi nommé dernièrement Vice-gouverneur à la Banque Centrale du Congo(BCC) par le Chef de l'État Félix Tshisekedi.

Dans le volet des arriérés législatifs, le projet de calendrier contient des matières telles que la proposition de lois modifiant et complétant la loi n•11/011 du 13 juillet 2011 relative aux finances publiques initiée par le sénateur Samy Badibanga Ntita. Il y a également la proposition de loi sur la répression du trafic des stupéfiants substances psychotropes et précurseur du sénateur Jean-Laury Lilongo.

S'agissant des nouvelles matières en provenance de l'Assemblée nationale, il y a notamment le projet de loi des finances pour l'année 2022, le projet de loi des finances rectificatif de l'année 2021 mais aussi le projet de loi portant reddition des comptes de l'exercice 2020. Le rapporteur du Sénat, Michel Kanyimbu, estime qu'avec les différentes résolutions qui sortiront des auditions des membres du gouvernement à la commission ECOFIN élargie du Sénat leur permettront d'examiner avec rigueur le projet de budget de l'année 2022.

« Nous avons déjà commencé, il y a une commission Ecofin élargie qui a déjà auditionné un bon nombre de ministres et le travail continue. Nous pensons qu’à la fin de ces travaux et lorsque le budget va nous parvenir de l'Assemblée nationale, nous allons pouvoir y travailler techniquement avec des pistes claires pour atteindre notre objectif qui est de trouver les moyens », a déclaré Michel Kanyimbu devant la presse après l'adoption du projet de calendrier par la conférence des présidents du Sénat.

Ce projet de calendrier des matières à traiter à la session parlementaire de septembre, une fois adopté par la plénière, deviendra le calendrier proprement dit des travaux au cours de cette nouvelle session parlementaire. Toutefois, il restera ouvert selon les coutumes parlementaires c'est-à-dire d'autres matières peuvent s'ajouter.

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une