RDC : un chef local tué par des hommes armés à Rutshuru
Carte du territoire de Rutshuru

Le chef de la localité Katsihiro dans la chefferie de Bwito (territoire de Rutshuru) au Nord-Kivu a été tué dans la nuit de mercredi 9 à jeudi 10 juin 2021 par des hommes armés. Le chef Raymond Mabughanano a été enlevé sur l’axe Katsihiro-Mweso, selon les sources locales.

« Il revenait du chef lieu de la chefferie de Bwito, Kikuku précisément et se rendait chez lui à Bishusha. Il était sur une moto. Il a été embusqué en cours de route sur le tronçon Katsihiro-Mweso dans le domaine de JTN où il a été enlevé par les présumés CMC-Nyantura. C’est hier jeudi matin qu’on a retrouvé son corps sans vie déjà découpé à la machette. Le corps a été gardé à l’hôpital de Mweso puis remis à la famille pour l’inhumation qui interviendra aujourd’hui vendredi », dit à ATUALITE.CD Chirac Mahafula, président du parlement des jeunes de la chefferie de Bwito.

Ce meurtre ravive la tension entre les communautés locales. « La tension communautaire n’est pas du tout bonne parce qu’il y a plusieurs soupçons sur son assassinat. On prétendait l’investir comme chef de groupement. Sa mort serait liée à un conflit de course au pouvoir coutumier », ajoute la même source.

Il s’agit du deuxième chef de localité tué en moins d’un mois dans la contrée. Mumbere Ndaki, chef de la localité Katwe dans le groupement Mutanda a été assassiné la nuit du 29 au  30 mai dernier à Kyaghala, toujours dans la chefferie de Bwito.

Raymond Mabughanano devrait remplacer au poste du chef de groupement, son grand frère tué depuis plus de cinq ans à Kingi sur l’axe Kitshanga-Sake, dans le territoire de Masisi.

Plusieurs cas de meurtre et tueries se poursuivent au Nord-Kivu malgré l’état de siège entré en vigueur depuis le 6 mai 2021. Le gouvernement dresse un bilan positif d’un mois depuis l’instauration de cette mesure dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri et se montre optimiste pour la suite. Pendant ce temps, les autorités militaires et policières prennent les fonctions à la tête des villes, communes et territoires, dans le cadre de l’état de siège.  

Jonathan Kombi, à Goma

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une