Vendredi 16 avril 2021 - 10:24

Breaking news

RDC : 25 ans après, le Sud-Kivu ne doit continuer à être un terrain où les rwandais et burundais se battent, affirme Théo Ngwabidje
Carte des limites de la RDC et ses voisins

Le Sud-Kivu compte à ce jour 62 groupes armés actifs dans 7 territoires sur les 8 que compte cette province, a affirmé le gouverneur Théo Ngwabidje Kasi lors d’un point de presse cette semaine à l'occasion de sa deuxième année de son mandat. Ces groupes sont souvent appuyés par les forces venues des pays voisins.

Des infiltrations étrangères sont ainsi signalées régulièrement à travers la plaine de la Ruzizi pour rejoindre les hauts et moyens plateaux de Fizi, Uvira et Mwenga.

« Les groupes armés étrangers jouent leur survie au Congo. Là, il faut un mécanisme régional de la CIRGL pour que les pays voisins comprennent que 25 ans après, le Sud-Kivu ne doit pas continuer à être un terrain où les rwandais et les burundais se battent. Non, mais le chef de l'État est dans cette dynamique. Dans sa mandature à la tête de l'Union africaine, il ne cesse de se battre pour que la paix revienne et que les pays voisins comprennent qu'il faut vivre en paix », a indiqué le gouverneur du Sud-Kivu.

Pour le gouverneur, seuls 15 sur les 62 groupes armés ont déjà adhéré à la cessation des hostilités après la retraite tenue à Murhesa.

« Nous avons tenu une retraite sur le leadership cohésif à Murhesa sur la cessation des hostilités dans la province du Sud-Kivu. Tous les leaders des groupes armés étaient représentés. Il y a un document qui a été signé par une quinzaine de groupes armés pour la cessation des hostilités, évidemment nous avons 62 groupes armés mais avoir déjà 15 était un grand but », avait dit Théo Ngwabidje Kasi.

Pour les groupes armés nationaux, le mécanisme DDR-C est envisagé, souligne Théo Kasi.

De janvier à avril, la société civile du Sud-Kivu a déjà alerté sur une trentaine d'infiltrations des forces étrangères sur le sol congolais. La dernière date du dimanche 11 avril qui a connu une résistance des FARDC à Kitemesho dans le groupement de Luberizi, dans la plaine de la Ruzizi.

Justin Mwamba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une