Jeudi 15 avril 2021 - 22:40

Breaking news

RDC: pour maximiser les recettes, les experts de la Table Ronde sur le Digital proposent notamment la création d'algorithmes pouvant tracer les importations et exportations à la douane
Photo d'illustration/TDR

La Table Ronde sur le Digital s'est clôturée ce mercredi 13 avril 2021 à Kinshasa sur plusieurs propositions notamment dans le domaine de la maximisation des recettes, le registre national et la réglementation en République démocratique du Congo après deux jours d'analyses et réflexions.

Pour les experts de l'atelier Maximisation des recettes, l'État congolais doit créer les algorithmes capables de tracer toutes importations et exportations afin de savoir combien chaque opérateur économique devrait payer comme impôt. Ce qui épargnera la RDC de taxation forfaitaire et la corruption.

"Après une analyse approfondie, nous avons retenu 6 recommandations. Nous avons trouvé la TVA comme une opportunité où l'on pouvait créer une identification unique sur les caisses enregistreuses. Et aussi, au niveau de la douane où nous avons pensé que la création des algorithmes qui pouvaient terrasser les exportations et les importations. Cela pouvait nous dire d'avance quels sont les impôts qu'un opérateur économique devait être à mesure de payer (...)", a expliqué Professeur Dr Tshibangu wa Muzemba Ancelme de Morgan State University (USA) qui a travaillé avec le groupe de Maximisation des recettes.

Pour y arriver, il faut une main d'œuvre qualifiée. D'où, les experts de ce groupe ont recommandé le renforcement de l'éducation en digital dans les écoles et les universités.

"Pour faire tout ceci, nous avons besoin de talent, nous avons besoin d'experts en numérique pour pouvoir tout ce que nous recommandons ici. Là, nous entrons dans le domaine de l'éducation. Nous avons recommandé qu'il faut renforcer l'enseignement en numérique dans les écoles et universités" a ajouté Professeur Dr Tshibangu wa Muzemba.

Et de conclure :

"Dans les assiettes et recettes, nous proposons de revoir le niveau d'impôt qui est attaché à la population et de le considérer  en fonction de leur pouvoir d'achat.  Nous proposons aussi de mettre en place un livre de comptabilité centralisée".

Une autre recommandation de ces assises, c'est la création d'un fichier général à travers le recensement scientifique et administratif ainsi que l'identification. À l'horizon 2023, toute personne présente sur le territoire national de la République démocratique du Congo doit être identifiée. Pour cela, Alain Badibanga, ingénieur civil qui travaille en Belgique, a expliqué qu'il faut une carte d'identité nationale biométrique (empreinte digitale, taille etc.) qui permettra l'accès à des documents importants. Ceci ne peut être possible que quand il y a une bonne coopération entre le ministère de l'Intérieur et celui du Plan.

Toutes les recommandations ont été remises sous un rapport final au ministre d'État en charge du numérique, Désiré-Cashmir Kolongele Eberande.

Organisée par le Bureau d'Etude Stratégique (Best Consulting), sur la demande du Président de la République, Félix Tshisekedi. La Table Ronde sur le Digital a porté sous le thème "La RDC à l'ère du numérique : enjeux et défis".

À propos du Bureau d'Etude Stratégique (Best Consulting), c'est un Bureau de conseil qui délivre des avis et des recommandations au niveau des institutions de l'État ainsi que pour le Chef de l'État en République démocratique du Congo.

A lire aussi:

Auguy Mudiayi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une