RDC: la Rainforest Fondation Norway appelle à redoubler les efforts afin d'accompagner la lutte et le plaidoyer dans l'application de la "loi pygmées"
Conférence de presse de la RFN avec les organisations nationales des défenses des droits de droits de peuples autochtones pygmées/Ph. ACTUALITE.CD

La Rainforest Fondation Norway salue l'adoption, à l'unanimité, de la proposition de loi portant reconnaissance des droits des peuples autochtones pygmées en République démocratique du Congo à l'Assemblée nationale ce mercredi 7 avril 2021.

Pour cette organisation qui a accompagné les organisations de défense des droits des peuples autochtones pygmées notamment la DGPA et REPLAF  espère pense cette loi va aboutir à l'engagement pour cette partie des populations marginalisées. Cet engagement qui est celui de sécuriser juridiquement les terres et territoires ancestraux des autochtones pygmées sous forme des grandes réserves naturelles, écologiques et communautaires selon la volonté et sous le contrôle desdits peuples.

"L'adoption de cette loi à l'Assemblée nationale marque une étape importante. Mais il ne s'agit que d'une étape. Elle vient récompenser plus de dix ans de lutte. Mais il reste encore une dizaine d'années de lutte à poursuivre. Pour nous, cette adoption participe à un mouvement positifs que l'on observe ce dernier temps en République démocratique du Congo qui semble adopter une approche progressiste en terme de protection de l'environnement, promotion des droits des populations autochtones et marginalisées (...)", a déclaré Kevin Sasia, Directeur Pays de la Rainforest Fondation Norway, au cours d'une conférence de presse animée ce jeudi 8 avril 2021 à Kinshasa.

Des perspectives…

Par ailleurs, l'adoption de cette proposition de lois étant qu'une victoire d'étape, la Rainforest Fondation Norway appelle à redoubler d'efforts afin d'affronter les prochains étapes notamment sur la sensibilisation des autorités provinciales, locales et même nationales sur cet outil qui ouvre un offre un espoir pour les autochtones pygmées et va réparer l'injustice qu'ils ont subi depuis plusieurs centaines d'années.

"Maintenant, il faut redoubler les efforts pour que cette loi soit effectivement implimentée. Il va falloir faire un travail de fond autour de ces mesures d'application. Et puis, il va falloir faire le travail pour diffuser les contenus de cette loi en province, au niveau local mais aussi au niveau des institutions nationales parce que c'est important de partager l'information à tous les niveaux", a ajouté Kevin Sasia.

Il espère aussi que les droits des peuples autochtones pygmées seront, grâce à cette loi,  mis au centre du contrat de plusieurs centaines des millions des dollars américains entre CAFI et le gouvernement congolais pour protéger les forêts tropicales.

Rainforest Foundation Norway est l’une des ONGs européennes œuvrant pour la protéction des grandes forêts tropicales et renforcer les droits des peuples autochtones. Elle travaille en coopération avec plus de 70 organisations autochtones et environnementales à travers le monde.

Auguy Mudiayi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une