Nord-Kivu: Fayulu « respecte la mobilisation en cours » et « condamne la forte répression des manifestants »
Photo ACTUALITE.CD/ Image d'illustration

Il est seul leader politique à se prononcer publiquement sur ces manifestations géantes en cours au Nord-Kivu. Martin Fayulu a choisi ses mots et dans son tweet aucune mention n’a été faite sur la MONUSCO. La mission onusienne est la cible des jeunes de Beni, Butembo et Kasindi qui dénoncent l’impuissance des casques bleus face à cette montée de violence. 

« Je respecte la mobilisation populaire en cours à Beni, Butembo, Kasindi et Goma en réaction contre la passivité ambiante observée face aux tueries massives des Congolais dans les Kivus et l'Ituri. Je condamne la forte répression des forces de l'ordre contre les manifestants », a dit le coordonateur de Lamuka.

Ces manifestations sont organisées par les mouvements citoyens dont la LUCHA qui réitère son message à l’égard de la MONUSCO « qui a failli à son mandat de la protection des civils ». 

Nous l’invitons à partir si elle est incapable d’accomplir son mandat. 

« Nous continuons à dénoncer l’affairisme au sein de l’armée car nous croyons que seules la défense de l’intégrité territoriale et la protection des civils doivent être les priorités », déclare le mouvement dans un communiqué.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une