Mercredi 28 octobre 2020 - 13:44

Breaking news

RDC: le député Daniel Nsafu favorable à la démission du ministre Ruberwa et à l'annulation du décret créant Minembwe comme commune rurale
Le député national Daniel Nsafu à l'Assemblée nationale. Ph. ACTUALITE.CD.

Le député national Daniel Nsafu s’est dit favorable à la démission du ministre d’Etat en charge de la décentralisation et réformes institutionnelles Azarias Ruberwa, qui répondait mardi, aux préoccupations des élus nationaux sur l’installation de Minembwe comme rurale. 

Pour l'élu du Mont-Amba à Kinshasa, les réponses de M. Ruberwa sont truffées des "mensonges", "infirmités" et  "irrégularités". Il demande même que le décret qui fait de Minembwe commune Rurale soit abrogé.

« Le député Muhindo Nzangi a démontré les irrégularités graves, des infirmités graves, beaucoup de mensonges dans le dires du ministre. Nous sommes contents parce que les revendications faites par la population, nous, députés, nous avons compris et avons fait notre part du travail et nous avons réalisé la volonté de la population. Minembwe ne peut pas être une commune. Parmi les critères qui peuvent faire en sorte que Minembwe soit une commune, il y a notamment le nombre d'habitants. Minembwe a combien d'habitants? Le ministre d'État Ruberwa parle de 36 000 habitants. Mais, les enquêtes ont démontré que c'est 7000 habitants. Donc, c'est une agglomération. D'emblée avec ce chiffre, Minembwe ne peut devenir une commune. Donc, il faut surseoir le décret qui fait de Minembwe commune rurale », a dit  à ACTUALITE.CD, le député Daniel Safu.

Il estime qu’il n’y a aucune discrimination si le décret faisant de Minembwe une commune rurale était annulé.

« Non, ce n'est pas discriminatoire (…). Nous avons de l'amour pour ces gens. Ce sont nos frères créés à l'image de Dieu. Qu'ils ne se victimisent pas en disant que nous, on nous tue, nous, on ne nous aime pas. Non, nous vous aimons. Si vous avez laissé vos pays pour la RDC, nous allons vous aimer. Ne faites pas de notre terre la vôtre, parce qu’elle nous vous appartient pas. Respectez seulement notre constitution. Nous n'avons de haine contre vous. Les Congolais n'ont aucune haine pour les humains créés à l'image de Dieu. C'est dans ce sens », fait-il savoir.

Le ministre Ruberwa a répondu aux questions des députés nationaux notamment en rapport avec les limites de Minembwe, les données démographiques.

Muhindo Nzangi a estimé que le ministre Ruberwa est “passible d’outrage au parlement” et lui a demandé de démissionner de ses fonctions au regard des "mensonges" et des "contrevérités" contenus dans ses réponses. S'il ne démissionnait pas de son propre gré, Muhindo Nzangi a la possibilité de revenir à la charge avec cette fois-ci, une motion de défiance.

Elle requiert dans ce cas 51 signatures pour être portée en plénière avant le débat.

Berith Yakitenge

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une