RDC :  Fonds Social de la République annonce la deuxième phase du projet STEP après la réussite du STEP 1
Les participants à l'atelier de Fonds social de la République

La première phase du projet pour la stabilisation de l’Est de la République démocratique du Congo pour la paix (STEP), exécuté du 3 avril 2014 au 30 juin 2020 par le Fonds social de la République, a connu un taux de plus de 90 % de réalisation. Les résultats de ces travaux, financés à hauteur de 134 millions USD par la Banque Mondiale  dont un financement additionnel de 50 millions USD, ont été présentés aux parties prenantes au cours d'un atelier de restitution organisé à Goma du mardi 15 au mercredi 16 septembre 2020. s

Les statistiques globales du STEP 1 renseigne un total de 430 infrastructures socio-économiques de base, 728 dalots et 104 ponts ont été construits. 21 159 emplois temporaires créés et 43 640 ménages ont bénéficié d'une assistance dans les filières agricoles. 

Il y a lieu de noter un total de 115 projets réalisés dans la province du Nord-Kivu, dans plusieurs secteurs notamment,  l'éducation,  santé et nutrition, stockage marché, abattoirs et énergie.

Avec comme objectif, l’amélioration de l’accès aux infrastructures socio-économiques et aux moyens de subsistance des communautés vulnérables des provinces situées à l’Est de la RDC, la première phase du STEP avec ses trois composantes (appui aux communautés vulnérables, moyens de subsistance et création d'emplois ainsi que le renforcement des capacités),  a redonné espoir aux nombreuses communautés concernées avec des résultats palpables.  

La vice-gouverneure du Nord-Kivu, Marie Lumoo Kahombo a félicité le Fonds Social de la République, la Banque Mondiale et autres intervenants ayant contribué à améliorer  les conditions de vie de plusieurs  congolais se trouvant dans des situations déplorables.

 

Au cours de ces assises, il était également question de présenter sommairement la deuxième phase du STEP, ses lignes directrices, ses principaux résultats attendus et ses innovations introduites. Cette deuxième phase est également financée par la Banque Mondiale à hauteur de 445 millions USD et sera exécutée dans les provinces du Nord-Kivu, Sud-Kivu, Ituri, Kasaï Central et Nord-Ubangi. 

« Le projet va continuer à s'appeler STEP. Mais quand nous parlons de STEP2, nous ne voyons plus uniquement l’Est de la RDC. Nous voyons la RDC dans la mesure où il y a deux nouvelles provinces qui ont intégré le projet, notamment une province du centre, le Kasaï Central et une province du nord, le Nord-Ubangi. Il y a des innovations en terme d’appuis institutionnels pour pouvoir travailler véritablement afin d’asseoir les fondamentaux de la protection sociale dans le pays, notamment les appuis qui vont être apportés au niveau du ministère des affaires sociales et le ministère de l'intérieur via la commission nationale pour les réfugiés. Dans la phase 1 nous avions un programme qui n’était pas complet en terme de filets sociaux mais cette fois-ci, nous avons complété le programme avec le transfert monétaire non conditionnel », a souligné  Ruphin Bo-Elongo, coordonnateur national du Fonds Social de République.  

L'atelier a connu la participation des ministres et députés provinciaux, du maire de Goma et certains chefs des quartiers, des acteurs de la société civile, des partenaires et autres représentants des organes d'exécution du projet. 

Jonathan Kombi, à Goma

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une