RDC : pour l'AFDC-A/Néné Nkulu, la lettre du VPM de l'Intérieur n'a fait que confirmer l'arrêt de la Cour Constitutionnelle contre le camp Bahati
Photo/Droits tiers

Le regroupement politique AFDC-A (aile Néné Nkulu) trouve que la correspondance du Vice-premier ministre, ministre de l'Intérieur Gilbert Kankonde adressée mercredi 12 août, au Président national ad intérim de l’AFDC-A (aile Bahati), Placide Mutabunga Rugina, donne raison à leur camp politique.

Dans ladite correspondance, le VPM de l'Intérieur rappelle que la loi interdit le dédoublement des partis politiques et appelle l’aile Bahati et l’aile Néné Nkulu à s’y conformer.

Claudel Tshikamba, cadre de l'AFDC-A aile Néné Nkulu réagissant au litige opposant la ministre d’Etat, en charge du travail et prévoyance sociale, Néné Ilunga Nkulu et le sénateur Modeste Bahati Lukwebo au sujet de la paternité du regroupement Politique, Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés, estime que l'analyse froide du contenu de ladite correspondance laisse comprendre que celle-ci s'inscrit dans la démarche de reconnaissance de la voie prônée par Néné Nkulu.

"Prenant acte de la transmission d'un Communiqué, le ministre Gilbert KANKONDE a rappelé le contenu des correspondances N°355/000/SG/REPAP/2019 du 22 juillet et celle du 14 octobre 2019. Ces correspondances sont des rapports établis par le Secrétaire Général aux partis politiques Boniface Okende qui décline la responsabilité du ministère de l'Intérieur à connaître du fond du litige, mais renvoie les parties devant les cours et tribunaux pour compétence judiciaire. Il est dès lors étonnant de voir certaines langues se presser à claironner sur les toits une prétendue victoire du camp dissident Bahati minoritaire au Parlement", dit-il.

Il ajoute que le sénateur Bahati Lukwebo a été exclu officiellement de l'AFDC-A par la conférence des présidents depuis le mois de juillet 2019 et de surcroît la Cour Constitutionnelle a débouté toutes ses demandes le 17 juin 2020.

"Il n'existe à ce jour qu'un seul regroupement politique AFDC-A qui a exclu au mois de juillet 2019 l'honorable Bahati Lukwebo et qui a 28 députés nationaux à l'Assemblée nationale ainsi que la direction du groupe parlementaire. Cette position est actée officiellement, car seule l'honorable Néné Ilunga Nkulu a été habilitée par la conférence des présidents à engager le leadership du regroupement AFDC-A à l'égard des tiers et à promouvoir le directoire politique qui est en place. Il est important que l'opinion se rappelle et prenne en compte dans le jugement de la question, des décisions rendues en premier et dernier ressort par la cour Constitutionnelle qui a débouté le 17 juin 2020 toutes les demandes formulées par Monsieur Bahati Lukwebo et sa suite", explique-t-il.

Par ailleurs, l’aile Bahati invite tous les partants à revenir au sein du regroupement, car "les portes sont grandement ouvertes".

Jordan MAYENIKINI

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une