COVID-19 en RDC : face au nombre de plus en plus croissant de cas, le gouvernement continue de mûrir l'idée pour la rouverture des écoles
ACTUALITE.CD

Du haut de la tribune du Sénat, répondant aux questions lui adressées la semaine dernière par les élus, le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba est revenu ce mardi 26 mai, sur les efforts consentis par le Gouvernement dans la réouverture progressive des écoles sur l'ensemble du territoire national en cette période de la pandémie de Covid-19. 

Pour le Chef du Gouvernement, le pays continue, à ce jour, de mûrir cette idée au regard du nombre de cas de plus en plus croissant. 

« Le Gouvernement poursuit la réflexion sur la réouverture des écoles, avec le Secrétariat technique de la riposte et les partenaires éducatifs, parmi lesquels les associations des parents. Au moment où la courbe de la progression de la pandémie est encore ascendante, dans les provinces infectées, la responsabilité nous oblige à observer la plus grande prudence », a dit Sylvestre Ilunga Ilunkamba aux élus. 

Et de poursuivre : « Une autre réflexion est en cours sur la possibilité d’autoriser la tenue des examens juste pour les classes terminales de 6ème secondaire et primaire. Et toujours dans le strict respect de la  distanciation physique et des mesures de prévention. Mais tout cela est fonction de l'évolution de la pandémie ». 

Dans la ville de Kinshasa, le gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka avait annoncé que les mesures pour la reprise des cours dans les écoles sont encore en pleine étude par le Gouvernement central, le gouvernement provincial et l'équipe de riposte. Ces mesures, selon lui, vont concerner, dans un premier temps, les finalistes du primaire et du secondaire. Le Chef de l'exécutif provincial de Kinshasa avait précisé par ailleurs que pendant que les écoles vont fonctionner, elles doivent veiller au respect des gestes barrières pour éviter la contamination de la Covid-19 entre les élèves.

De son côté, le ministre de l'EPST, Willy Bakonga avait récemment déclaré après un atelier à Kinshasa avec les partenaires éducatifs que le quitus était donné pour que les cours reprennent dans les provinces non-touchées. Alors que dans les provinces touchées en dehors de l'Ituri et Kwilu où tous les cas sont guéris, les cours ne devraient concerner que les finalistes et ce, dans le respect strict des gestes barrières.

La RDC a enregistré plus de 2400 cas dont 67 décès et 370 guéris  depuis la déclaration de la pandémie le 10 mars dernier. Les établissements scolaires sont fermés depuis le 19 mars.

Japhet Toko

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une