Covid-19/Nord-Kivu : les mouvements des populations interdits entre entre Goma et Rutshuru
Goma frontière

Sur recommandation du conseil restreint de sécurité du Nord-Kivu, les mouvements des populations entre la ville de Goma et d'autres entités de la province sont suspendus depuis ce lundi 6 avril 2020. Ce matin, aucun véhicule transportant des passagers n'a quitté Goma pour Rutshuru. Au parking de Kihisi, à la limite entre la ville de Goma et le territoire de Nyiragongo, quelques passagers se sont vus refuser d’embarquer dans des bus et autres engins roulant.

« Depuis qu'on a parlé du Corona, nous manquons des véhicules et des motos pour nous transporter. C'est vrai, ils nous demandent de nous protéger mais comment allons-nous vivre ? Seuls les véhicules FUSO (camion) vont à Rutshuru. Qu'on nous laisse aussi voyager à bord de ces FUSO parce que nous gagnons un peu de moyens à travers la vente des légumes et autres produits vivriers » se plaint une dame qui a raté l départ de Goma à Rutshuru.

Des dispositifs policiers sont renforcés aux points d’entrée et de sortie de la ville de Goma. La ville a déjà a déjà notifié 3 cas testés positifs au covid-19.

« Je vis au taux du jour. Si je ne viens pas vendre du carburant ici au parking, je ne peux même pas trouver 100 FC pour acheter un bidon d'eau de 20 litres. Maintenant, nous sommes arrivés ici le matin et nous avons étalé nos produits en respectant la distanciation de 1m. Mais, les policiers sont arrivés et nous ont dispersés. Qu’allons-nous manger ? Comment allons-nous vivre ?» s'interroge Sebyera Benyine, revendeuse du carburant au parking Kihisi.

L’isolement de Goma, Butembo et Beni vont durer 14 jours. Le Nord-Kivu compte à ce jour 5 cas de covid-19, dont 3 à Goma et 2 à Beni. Kinshasa est l’épicentre de la pandémie. Le cumul au pays est de 161 cas dont 18 décès, 5 guéris.

Jonathan Kombi

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une