Catégorie
mafa

Martin Fayulu tient à l’organisation de la marche “d’indignation” prévue par la coalition Lamuka le 17 janvier pour dénoncer l’insécurité à l’Est du pays. Le candidat de Lamuka à la dernière présidentielle met en garde le gouverneur de la ville province de Kinshasa contre toute tentative d’interdiction de cette manifestation qui sera organisé le jour de la commémoration du décès de l’héros national Patrice-Emery Lumumba.

Lamuka n’avait pas tenu sa marche projetée le 30 juin 2019, jour de l’indépendance. L’autorité avait interdit une telle initiative un “jour sacré”.

Pour Fayulu, Gentiny Ngobila devrait s’occuper plus de l’insalubrité de la ville de Kinshasa.

« On ne demande pas au gouverneur de la ville de s’occuper de la commémoration, il a lancé le salongo ici, mais la ville est extrêmement sale, qu’il nous dise d’abord s’il est gouverneur ! Nous nous allons marcher, c’est un jour de notre héros national et nous allons marcher pour dire d’abord, nous sommes contre les tueries de nos frères et sœurs de Beni et partout y compris Yumbi et nous disons aussi notre indignation contre ce projet de balkanisation de la RDC» s’exclame martin Fayulu

La coalition Lamuka avait, à travers le parti de Fayulu, l’engagement pour la citoyenneté et le développement (ECIDE), saisi officiellement l’hôtel de ville, le 10 janvier dernier pour lui informer de l’organisation de ladite manifestation. Jusqu’à présent l’autorité urbaine n’a pas répondu à cette lettre d’information, pour l’encadrement de la marche.

Jordan Mayenikini

Vidéo