Catégorie
Actualité

Après une séance de travail avec le gouverneur Gentiny Ngobila, le Comité Laic de Coordination (CLC) a reprogrammé sa marche. Elle n’a plus eu lieu le 19 octobre à Kinshasa mais, deux jours plus tard, soit le lundi 21 du même mois. Elle a été décalée pour éviter le chevauchement avec le lancement de l’opération Kin Bopeto qui a eu lieu le même samedi.

Pour le reste du pays, la marche avait été maintenue au 19 octobre. Au micro de ACTUALITE.CD Isidore Ndaywel è Nziem, un des dirigeants du CLC, avait précisé que cette marche s’organise contre la corruption, l’impunité et l’impuissance de la justice. Le CLC remercie les partis politiques, mouvements citoyens et autres organisations de la société civile qui se sont prononcés en faveur de cette marche. Les laïcs catholiques invitent également « ceux qui hésitent encore à prendre la bonne décision car la croisade contre ces fléaux nous concerne tous ».

Le CLC a communiqué sur l’itinéraire et invite la population « à n’accepter aucune forme de violence, pas de pneus brûlés, pas de barricades, pas de propos violents, pas d’injures, pas de jets de pierres et autres projectiles, pas d’actes de vandalisme ».

Les laïcs disent vouloir faire cette croisade « l’expression de l’utilisation responsable de la liberté pour construire une société dans laquelle il fait bon de vivre ».

1

2

 

Vidéo