Catégorie
ACTUALITE.CD

Akinwumi Adesina, président de la Banque Africaine de Développement (BAD), a exposé sur l’importance de l’agriculture pour la RDC.

« Il faut changer les mentalités dans le domaine de lagriculture. Il faut voir lagriculture comme un business (). Je suis totalement avec le président pour booster ce secteur ()On peut faire de la RDC le grenier de lAfrique », a-t-il déclaré.

Il en a également profité pour donner quelques conseils : « Les pays qui font lexportation des matières premières redeviennent pauvres (). Cest pour cela que je suis ici. Cest aussi  pour la création des zones agro-industrielles », a-t-il ajouté.

Akinwumi Adesina a également évoqué le partenariat entre la RDC et la Bad.

« Le mariage de développement entre la BAD et la RDC a déjà permis un investissement de 6,1 milliards de dollars américains. Il faut transformer les potentialités », a également déclaré le président de la BAD.

« Je suis convaincu quavec lengagement du président Tshisekedi et laccompagnement de la BAD, nous allons y arriver », a t-il ajouté.

Le président de la BAD a fait ces déclarations, ce mardi 18 juin, dans le cadre d’un panel qu’il a co-animé avec Félix Tshisekedi, président de la RDC, au Kempinski Hôtel Fleuve Congo, à Kinshasa. Ces échanges sont axés essentiellement sur le développement du secteur privé.

Contexte

« Ces échanges sont placés sous le signe du plaidoyer mené quant au rôle et à la mission de la BAD à travers son président, ancien ministre nigérian de l’Agriculture et du Développement rural en mission en RDC (…) ce sera l'occasion pour le Président de la RDC de mettre l’accent sur le programme du gouvernement et les 5 secteurs prioritaires, à savoir l’énergie, l’agriculture, l’industrialisation et l’intégration régionale », a dit le communiqué publié avant l’événement.

8ème président du Groupe de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, avait été invité par Félix Tshisekedi.

« Nous mettrons à profit cette visite pour faire un état des lieux de la coopération entre la Banque africaine de développement et la République Démocratique du Congo », avait écrit le président congolais dans sa correspondance du 23 mai.

La mission de la Banque est de combattre la pauvreté et d'améliorer les conditions de vie sur le continent, via la promotion des investissements à capitaux publics et privés dans des projets et des programmes aptes à contribuer au développement économique et social dans la région. Ainsi, la BAD est un fournisseur financier pour bon nombre de pays africains et d'entreprises privés investissant dans les pays membres de la région.