Photo RADIO OKAPI

Alexis Thambwe Mwamba, ministre de la Justice, a annoncé qu’il prépare l’arrêté ministériel portant libération conditionnelle d’Eugène Diomi Ndongala et bien d’autres détenus se trouvant dans la même situation.

« Je ne sais pas si Diomi Ndongala est une priorité dans les questions de justice. Monsieur Diomi n’est rien d’autre qu’un délinquant, un prédateur sexuel. Il m’a été demandé de lui accorder une libération conditionnelle. Je suis en train de finaliser l’arrêté. Il aura la libération conditionnelle avec d’autres qui sont dans la même situation », a dit le ministre sur Top Congo FM.

Président du parti Démocratie chrétienne,  Eugène Diomi Ndongala Nzomambu, est emprisonné depuis 2013, dans le cadre d'une affaire de viol sur mineur.

« On va le libérer avec des conditions très strictes. Il ne pourra pas quitter Kinshasa. Il ne pourra aller à l’aéroport de N’djili. Il ne pourra pas se retrouver dans un beach. Il devra passer au parquet général de la Gombe tous les lundis ou tous les vendredis. Il ne pourra pas se retrouver à 500 mètres d’une école des jeunes filles », a t-il ajouté en précisant que le candidat malheureux à la présidentielle de 2006  « n’a pas été condamné parce que c’est un homme politique, mais parce qu’il est un délinquant, un prédateur sexuel ».

Lire aussi :Franck Diongo a quitté la prison de Makala

Catégorie