Franck Diongo aux arrêts, d’après son entourage

Le député Franck Diongo, Président du MLP et cadre du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, serait aux arrêts, selon un de ses gardes du corps. Contacté par ACTUALITE.CD, Jean-Claude Vuemba confirme, mais dit ne pas être informé de là où il a été conduit. Le reporter d’ACTUALITE.CD arrivé sur place a été empêché d’accéder à sa résidence située dans la Commune de Ngaliema. Le périmètre est sécurisé par des éléments de la Garde républicaine (GR). Contacté par notre rédaction, le Colonel Pierrot Mwanamputu, porte-parole de la Police, s'est reservé de tout commentaire.

D’après le témoignage de Diongo, une heure avant ces évènements, sa résidence a été la cible des tirs et trois de ses militants ont été arrêtés sur place. Il affirmait que les forces de l’ordre faisait tout pour l’arrêter.

<em>« Ma résidence est encerclée par la Garde républicaine. Ils veulent m’arrêter. J’ai alerté la MONUSCO, »</em> témoignait Franck Diongo.

Contactées par ACTUALITE.CD, les sources militaires ne niaient pas le fait et l’accusent de mobiliser les jeunes à des fins insurrectionnelles et de séquestration des éléments de la GR.

Jusqu’à 15h 45 minutes locale , Franck Diongo est le seul dirigeant du Rassemblement à être la cible des forces de l’ordre en cette journée du 19 décembre qui consacre le dernier jour du second mandat de Joseph Kabila à la tête du pays depuis 2001 en succession à son père assassiné à Kinshasa.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une