Breaking news

RDC: Uhuru Kenyatta note que les engagements pris par les groupes armés n’ont pas été respectés
Jeudi 17 novembre 2022 - 07:11
Uhuru Kenyatta
Uhuru Kenyatta

L'ancien président kényan Uhuru Kenyatta, facilitateur de la Communauté des États d'Afrique de l'Est (EAC) pour la paix dans l'est de la RDC, a présenté ses inquiétudes par rapport au processus de désescalade qu’il mène. A la fin de son séjour à Goma,  il a en fait observer que les termes des conclaves de Nairobi, qui avaient été approuvés par tous les chefs d'État de l'EAC, que les forces combattantes resteraient aux positions de départ des Conclaves de Nairobi n'ont pas été honorés par les groupes rebelles et leurs partisans. Le M23 s’est emparé de Rutshuru-centre, Kiwanja et s’est rapproché davantage de la zone de Kibumba.

Le facilitateur de l'EAC se montre prudent et ne cache pas ses inquiétudes par rapport à la suite du processus. Il a observé, dit-il dans un communiqué, que la crise humanitaire qui se déroule actuellement est le résultat du non-respect des recommandations convenues à Nairobi lors de la conférence des chefs d’État Conclaves.

De plus, l’ancien président kényan a en outre souligné que cela risquait de saper le volet militaire du Processus de paix de Nairobi qui repose sur le fait que chacun conservait son poste pour permettre la Force régionale d'Afrique de l'Est de s’interposer. 

Uhuru Kenyatta a appelé à une résolution rapide de la situation pour lui permettre de s'engager pleinement dans le processus politique.

Sur le plan humanitaire, il a appelé la communauté internationale, les organisations humanitaires comme l'Unicef, le PAM, l'OIM, OCHA, à répondre de manière urgente et efficace.

Lire aussi:

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une