Breaking news

Haut-Katanga : la société Shamitumba indexe Kalonji SARL dans l'exploitation illégale de minerais dans sa concession et annonce des actions en justice
Samedi 22 janvier 2022 - 11:09
Illustration
Photo d'illustration

La société Shamitumba, dans la ville de Likasi (Haut-Katanga) s'inscrit en faux contre les allégations des mauvais traitements qu'elle aurait infligés aux exploitants artisanaux des mines dans sa concession.

Au cours d'une conférence de presse animée à Lubumbashi, Shamitumba explique qu'il ne s'agit pas d'exploitants artisanaux mais plutôt d'un vaste réseau des spolliateurs ce qui constitue une violation de l’article 300 du Code minier  en vigueur en RDC qui dispose sur le vol et sur le recel des substances minérales. Pour preuve, la société dit avoir saisi dans sa concession des camions, pelles et bulldozers au nombre total de 97 (quatre-vingt-dix-sept), appartenant non pas aux artisanaux comme mentionné dans les médias.

"À ce jour, les personnes qui se présentent sur notre concession, et qui exploitent en toute illégalité et au mépris total de la législation minière ne peuvent trouver une autre qualification que celle reprise à l’article 300 du Code minier congolais en vigueur qui dispose sur le vol et sur le recel des substances minérales", indique un communiqué de Shamitumba.

Et d'ajouter :

"Le vol industriel organisé à grande échelle, en s’appuyant fallacieusement sur la dénomination de différentes autorités civiles et militaires sans que ces dernières en soient tenues informées, nous a permis à démanteler un vaste réseau de spoliateur, et par là, de procéder sans atermoiement à la saisie des camions, pelles et bulldozers au nombre total de 97 (quatre-vingt-dix-sept), appartenant non pas aux artisanaux comme mentionné dans les médias, car selon toute évidence, une exploitation artisanale ne peut requérir les équipements industriels comme dans le cas échéant, et ce, en conformité avec l’instruction de Madame la Ministre des Mines relative à la présence des équipements lourds sur les Zones d’Exploitation Artisanales".

Par ailleurs, Shamitumba dit avoir des preuves démontrant qu'un sujet chinois propriétaire de la société Kalonji SARL seraient impliquées dans cette spoliation des minerais.

"Nous avons des preuves tangibles qu’un sujet de nationalité chinoise Jimmy (monsieur Huang Jingming) et sa société Kalonji SARL, ainsi que leurs partenaires locaux, Kiri Kiri APWAM ont organisé cette spoliation des minerais", déclare-t-elle.

Cette société estime que plus de 100 camions des minerais volés ont été transportés vers l’extérieur chaque jour.

Pour faire valoir ses droits, la société Shamitumba annonce avoir entamé des actions en justice et envisage également un déguerpissement sur sa concession.

Dans le cadre de sa gestion et d’exploitation scientifique, la mine de Shamitumba créerait plus de 500 emplois stables aux locaux, et la durée de vie de la mine sera prolongée, ce qui constituera une contribution importante au développement socio-économique de la région de Likasi et même de la province du Haut-Katanga.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une