Breaking news

RDC-Rutshuru : les FARDC ont reconquis deux positions des combattants M23 dans les groupements de Rugari et de Kisigari
Jeudi 25 novembre 2021 - 08:02
Un soldat au front à Beni
Un soldat au front à Beni

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont repris le contrôle des positions de Ngugo (groupement de Rugari) et Nyasisi (groupement de Kisigari), dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu), après des combats qui les ont opposées depuis le week-end dernier avec des combattants M23. Selon le chef de groupement Rugari, Éric Mashagiro, l’armée mène jusqu’à présent des opérations de nettoyage dans la région.

Ces récents combats ont causé le déplacement des plusieurs villages dans les deux groupements. M. Mashagiro affirme cependant que les personnes qui se sont déplacées ne sont pas encore retournées dans leurs milieux.

« Les déplacés sont toujours là où ils s'étaient dirigés lors des récentes attaques. Les FARDC ont déjà délogé l'ennemi des positions de Ngugo et Nyasisi. Elles sont en opération de nettoyage mais comme c'est à la lisière du parc, la prudence nous a obligé de dire à la population de rester d'abord là où elle est en attendant que l'armée dise si les gens peuvent rentrer. L'armée a déjà récupéré les positions qui étaient jadis occupées par les membres des groupes rebelles », a indiqué à ACTUALITE.CD, ce mercredi 24 novembre 2021, le chef du groupement Rugari.

Les activités tournent normalement dans d'autres entités de Rugari. La société civile locale renseigne que « les élèves vont à l'école, les agriculteurs se rendent également dans leurs champs. La circulation entre Goma et Rutshuru est également normale ».

« L'armée est en train de faire un bon travail. Elle est en train de faire le nettoyage dans la zone. Nous estimons que d'un moment à l'autre, nous ferons appel aux habitants à regagner leurs domiciles après consultation avec l'armée qui est sur terrain », a ajouté le chef de groupement Rugari, Éric Mashagiro.

(Re)lire: RDC-Rutshuru : les FARDC se sont encore affrontées avec les présumés combattants M23 à Rugari

Les combats ont repris lundi après-midi aux alentours de Rugari après qu'une position des FARDC a été attaquée dimanche à Ngugo, un village situé à la limite du parc des Virunga, à plus ou moins 40 km de Goma.

Une position des écogardes du parc des Virunga a été bien avant attaquée le samedi dernier à Bunakima, causant la mort d’un des rangers, le plus expérimenté dans la gestion de cette aire protégée.

Les sources locales et l’armée via son porte-parole du secteur opérationnel Nord-Kivu Sokola 2, le lieutenant-colonel Guillaume Njike Kaiko ont pointé les éléments du M23 d’être auteurs de ces attaques.

Le 7 novembre 2021, les affrontements avaient opposé les FARDC aux combattants M23 qui avaient réussi à occuper les collines de Chanzu et de Runyoni, non loin de Bunagana, une cité frontalière entre la RDC et l'Ouganda. L’armée s’était renforcée jusqu’à récupérer toutes les positions des mains des rebelles.

Jonathan Kombi, à Goma

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une