Breaking news

RDC : « mains lavées, vies sauvées », thème de célébration de la journée mondiale du lavage des mains 2021
Dimanche 17 octobre 2021 - 13:33
Santé
Visuel service infographie/ACTUALITE.CD

Le ministre de la santé publique, hygiène et prévention, Jean-Jacques Mbungani, a adressé un message à la nation, vendredi 15 Octobre, à l’occasion de la célébration de la 14ème édition de la journée mondiale du lavage des mains à l’eau et au savon.

Le thème retenu pour cette année au niveau national est « mains lavées, vies sauvées », et au niveau international : « notre avenir est à portée de main, avançons ensemble » ; selon le ministre, il est question ici d’interpeller toute la société à prendre des mesures collectives au moment où nous travaillons activement à l’hygiène des mains universelles.

« Cette période sans précédent donne une impulsion unique à l'institutionnalisation de l'hygiène des mains en tant qu'élément fondamental de la santé et de la sécurité. Les enseignements de l'année écoulée ont souligné la nécessité d'une action collective pour remédier une fois pour toutes à la négligence historique des investissements, des politiques et des programmes d'hygiène des mains. Alors que nous continuons à lutter contre la pandémie COVID 19 et commençons à entrer dans une nouvelle normalité, notre avenir est à portée de main. Il est à noter que le lavage des mains au savon est un moyen le plus efficace et sûrement le moins onéreux pour prévenir plusieurs maladies diarrhéiques et respiratoires », a déclaré le ministre Mbungani.

Le ministre de la santé a déclaré dans son discours que les maladies des mains sales sont la cause des décès, chaque année, de 3,5 millions d’enfants avant l’âge de 5ans dans les pays en voie de développement et de 22 millions de jours de classe perdus dans le monde à cause des rhumes, des diarrhées et autres maladies contagieuses.

« L'UNICEF estime que la diarrhée tue 1,1 million d'enfants chaque année, et que les maladies liées à la pneumonie coûtent la vie à 1,2 million d'enfants. Ainsi, toujours selon l’UNICEF, si le lavage des mains au savon avant de manger et après être allé aux toilettes s'enracinait dans le comportement habituel, cela pourrait sauver plus de vies que n'importe quel vaccin ou intervention médicale, en réduisant de près de 50 % le nombre de décès dus à la diarrhée et de 25 % le nombre de décès dus aux infections respiratoires aiguës », a-t-il ajouté.

La célébration, cette année, de la journée mondiale du lavage des mains qui coïncide avec la rentrée scolaire 2021-2022 est une occasion importante pour maintenir l'élan autour de ce geste important en ces temps de crise sanitaire majeure liée à la pandémie COVID-19, en cette période où le pays note la baisse sensible des nouveaux cas.

Le ministre Mbungani souhaite que le lavage des mains devienne l’affaire de tous. Pour susciter un intérêt collectif autour de l’enjeu, il nous faudra prendre appui sur les acquis présents et faire de l’hygiène, le socle des interventions de santé publique au-delà de la pandémie et créer une culture d'hygiène des mains.

Thérèse Ntumba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une