RDC : Sama Lukonde lance les travaux des états généraux de l'agriculture
Lundi 27 septembre 2021 - 16:30
Lancement des états généraux de l'agriculture
Lancement des états généraux de l'agriculture

Le Premier Ministre Sama Lukonde a procédé ce lundi 27 septembre 2021 à Kinshasa au lancement des états généraux de l'agriculture en vue de faire un état des lieux du secteur et proposer des solutions pour améliorer le secteur. Les travaux sont placés sous le thème : « Agriculture, clé de la croissance économique durable et de la réduction de la pauvreté en République Démocratique du Congo ».

D'après Sama Lukonde, ces assises s'inscrivent dans la droite ligne du programme du gouvernement qui fait de la diversification de l'économie son cheval de bataille. Il estime qu'il est temps pour que le sol prenne sa revanche sur le sous-sol.

« La diversification de notre économie et la création des conditions d'une croissance exclusive constituent le 5e pilier du programme d'actions du gouvernement. Cette diversification repose d'abord essentiellement sur l'agriculture qu’elle soit vivrière, industrielle ainsi que sur la pêche et l'élevage. Aucune croissance économique, aucun progrès social, bref aucun développement durable d'une nation n'est possible s'ils ne se reposent sur ce secteur primaire de l'économie. C'est fort de cette conviction qu'il a plu au Président de la République Chef de l'État de décréter un mot d'ordre important dans ce pays à charge pour le gouvernement de le traduire en action concrète à savoir la revanche du sol sur le sous sol, il s'agit en réalité du primat de l'agriculture sur tous les autres secteurs de l'économie », a déclaré Sama Lukonde.

Il a réaffirmé la détermination de son gouvernement de ne pas seulement se focaliser sur les mines comme moteur de développement. Il a fait savoir que l'agriculture va occuper une place de choix aux côtés d'autres secteurs tout en annonçant la création imminente d'une grande banque nationale de développement.

« Mon gouvernement a clairement pris l'option de ne plus reposer tout l'espoir du développement national uniquement sur le secteur des mines, désormais aux côtés notamment du tourisme, de la transition écologique, l'agriculture redeviendra et réellement dans ce pays la priorité des priorités. Pour y arriver le gouvernement lancera bientôt une campagne forte en faveur de l'agriculture. D'ores et déjà, il est prévu dans les jours qui viennent la création d'une grande banque nationale de développement qui aura entre autres pour vocation, de financer le développement de l'agriculture, la pêche et de l'élevage. C'est dans ce contexte que le gouvernement lance un appel à tous les cadres de ce pays de se préparer d'ores et déjà pour que chacun se construise un toit et un champ au village. Le développement de ce pays ne peut partir que de la base », a indiqué le Premier ministre.

Il dit attendre de ce forum des propositions nécessaires et suffisantes pour faire réellement de l'agriculture le premier secteur de la croissance économique et sociale du pays.

Au cours de ces assises de trois jours (du 27 septembre au 29 septembre) organisées par le ministre de l'agriculture Désiré M'Zinga, les participants vont : identifier et analyser les différentes contraintes qui bloquent la production, la transformation, la certification biologique et équitable, la recherche agronomique et la commercialisation agricole afin d’en formuler les recommandations idoines et/ou des pistes de solutions pragmatiques ; assurer l’exposition et la promotion des produits locaux bio qualité pour stimuler la population à consommer les produits agricoles locaux « Made in DRC »; encourager les producteurs et les transformateurs locaux à contribuer à la sécurité alimentaire, à la création d’emplois ainsi qu’à l’amélioration du cadre de vie décent de la population en termes de sécurité alimentaire, de l’accès aux services sociaux de base tels que l’eau potable, l’éducation, l’énergie, l’habitat décent, etc. ; inciter le gouvernement à mettre en œuvre des stratégies de développement de manière à relancer et développer les filières agricoles d’exportation afin de contribuer à la réhabilitation de la République Démocratique du Congo à sa place de producteur et exportateur, jadis occupée, de plusieurs produits agricoles dans le monde ; faciliter l’accès aux appuis technique et financier en vue d’assurer le marketing, la promotion et la certification biologique des produits agricoles.

Clément Muamba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une