Breaking news

RDC : un artiste présente des tableaux pour sensibiliser sur la protection des Bonobos
Mercredi 22 septembre 2021 - 12:13
Tableau des Bonobos
Ph. ACTUALITE.CD

L’artiste peintre Hans Tshiany a peint ces derniers mois des tableaux sensibilisant sur la protection des Bonobos. Il estime que cette espèce rare devrait être protégée comme c’est le cas avec les Okapis qui sont des patrimoines pour la RDC. À ACTUALITÉ.CD, M. Tshiany explique qu’il entend par là faire un plaidoyer avec les moyens à sa disposition.

« Ce sont des espèces en danger, comme on dit qu’il y a des faibles qui veulent que les forts viennent à leur rescousse. En tant qu’artiste, en tant que peintre, j’ai dit qu’il y a possibilité avec mon pinceau et la toile de faire passer ce message. C’est pareil que les messages que nous lançons pour Beni et la partie Est de la RDC, demandant de l’aide aux autorités, aux personnes mieux placées pour cette cause », a dit Hans Tshiany.

Déjà présentés dans quelques expositions collectives, ces tableaux ont étonné plus d’une personne. Certaines à l’extérieur du pays ont émis le souhait de pouvoir venir en RDC et voir eux-mêmes les Bonobos. Hans a notamment représenté Michael Jackson en personne mais avec la tête d’un Bonobo pour symboliser l’importance de ces espèces en dehors des marmites. 

A

« Compte tenu du fait que ces animaux sont un repas pour nos frères chasseurs des villages, ils doivent savoir qu’ils ne sont pas là seulement pour la nourriture mais, ils peuvent nous servir dans beaucoup de choses. Qu’on cesse de les tuer, on les réserve car ils sont un patrimoine pour notre pays. Lorsqu’une personne le mange, c’est pour elle seule mais s’ils sont conservés, c’est pour toute la nation », affirme Hans.

L’auteur dit pouvoir vendre ces tableaux si jamais un éventuel acheteur se présentait. Toutefois, il veut construire toute une carrière sur la sensibilisation pour qu’on arrête de tuer ces espèces utiles, dit-il, pour le pays.

Le Bonobo dont le nom scientifique est Pan paniscus est une espèce endémique de la RDC. Il est encore appelé Chimpanzé nain ou Chimpanzé pygmée. Étant semblable au Chimpanzé commun, son organisation sociale qui a recours aux relations sexuelles et à un bouc émissaire comme mode de résolution des conflits au sein du groupe, le différencie. Le nom « bonobo » découle de la déformation du nom de la ville de Bolobo, dans la province de Maï-Ndombe, située sur les rives du fleuve Congo où les premiers spécimens furent capturés dans les années 1920.

C'est l'anatomiste allemand Ernst Schwarz, intrigué par la présence dans les réserves du musée colonial de Tervuren, en Belgique, d'un crâne trop petit pour être celui d'un chimpanzé commun, qui a découvert en 1929 le bonobo. À cause de sa chasse, du braconnage et du déguisement en viande de brousse ; et de la réduction et fragmentation de ses habitats, la déforestation, cultures sur brûlis, l'espèce est en danger d'extinction.

Emmanuel Kuzamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une